Art of living/Born into this...

Douce France

Claude Monet – Nymphéas

Parisian walkways

Paris, où le souffle chaud de l’indolence latine.

Entre terrasse et café.

Cigarettes et soleil.

Musées et flâneries.

Musée de l’Orangerie, Paris

Petit observatoire d’un monde qui se regarde vivre, sans se soucier du reste.

En attendant de crever lentement, prochainement écartelé par Marine Le Pen, érodé par les vagues Tunisiennes et bientôt solidaire du prochain défaut Grec.

De toutes façons, on s’accommode à tout.

Et puis. Les touristes viendront toujours.

Chasse aux hommes

Paris, contrepoint plaisant de vanité.

Mais un rien ronronnant, après Hong Kong, abandonnée encore chaude, humide et moite.

Hong Kong, call girl offshore égoïste, tournée vers sa seule prospérité. Pas vraiment embarrassée par sa concupiscence sans bornes et ses lubies hédonistes. Ses ambitions affichées. Sa beauté lascive. Sa puanteur latente.

Dès lors, comment refuser ses avances ?

Courtisane de luxe

Infidèle, je laissais une nouvelle fois cette île que j’aime pourtant. Japon.

Tremblante, travaillée par l’incertitude et les doutes. Entre abnégation et cette résilience profonde à affronter l’avenir. Comme une habitude.

Moi, j’ai à faire. J’ai à prendre.

Entre la soif arriviste d’un Saccard et la volonté d’imiter Paul Guillaume.

Ou le Crabe-Tambour et son chat.

Ou Jean Yanne et son opportunisme franchouillard.

Ou Vittorio Gassman en fanfaron ou en aveugle.

Ou peut être bien tout ça à la fois. Allez savoir…

Serge Gainsbourg – L’anamour

Publicités

9 réflexions sur “Douce France

  1. Ils ont pas songé à embarquer l’admirateur de B2OBA et d’Halcali que tu es, ces suppôts de Claude Guéant ??

    Comme me l’a dit un esprit curieux que tu connais bien, « le programme de Marine est à faire fuir un capitaliste, c’est Georges Marchais en 1981 ! »

    Nous voilà bien…

  2. Déjà que le texte était de qualité, la qualité de tes nouvelles photos viennent permettent encore agrémenter la qualité et le sujet évoqué.

    C’est toujours autant d’actualité même si tu es toujours une homme pressé mais qui sait dans le fond analyser pour mieux anticiper.

    Bdiddy, Un homme blessé

  3. @ A.rnaud: Nous voilà bien…

    Ah ça. Que ce soit en terrasse ou en salle, c’est souvent pareil niveau service ! Et qu’on se remette à payer en Francs ou en Drachme n’y changera plus grand chose. Alors Georges ou Marine…

    PS: And don’t talk shit about Dick Jones. He’s a true player on this corporate game of thrones.

    @ Bdiddy: Encore un peu de travail sur les rimes, et moins de sueur sur les parquets, et tu vas pouvoir ouvrir un blog monsieur.

    Mais d’ici là, oublie pas, protège ton dos frérot ! 😉

    @ Bouffe-tout: Aah l’Armata Brancaleone ! 😀

    Pour sûr, Vittorio était le plus fantasque coquin de tout le cinéma italien. Et sa classe débordante de fanfaron avait parfois bien plus de tendresse populaire, et de cynisme flamboyant que tous les Marcello locaux.

    @ Eyfiss: Yep. HOT BOYZ dude. Surtout l’homme aux lunettes qui boit frais.

    Clarence, drink cold

  4. Tiens, le blog est revenu !

    Moi qui pensais à une fermeture définitive !
    J’avais un message comme quoi ton blog était devenu interdit au public et qu’il fallait y être « invité » pour pouvoir lire ta prose. (devenu rare d’ailleurs 😦 !)

    Diablo Star, plutôt content malgré tout.

    • Oui, j’ai failli envoyer un mail, éploré, à la rédac’ DC pour demander des nouvelles, je me suis ravisé me disant que c’était peut-être passager. (des fois qu’il se soit pris un concombre de Fukushima à l’escherichia coli, entre deux secousses, la loose quoi !)

      En espérant voir plus de nouveaux billets dans les mois à venir,

      .delE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s