Clarence une légende est née

Your Hero dies today

But God will listening to it ?

SAVE JAPAN 2011

Plutôt que de suivre le thriller japonais actuel sur BFM et entendre parler les journalistes de TF1 (qui m’apprenaient qu’Osaka était peuplée de 400.000  habitants), lire les commentaires sur DC ou les analyses en carton, voir à me vautrer dans une compassion anxiogène pour mes amis et proches restés sur place, je préfère encore partir de nouveau au pays de la terre qui tremble, quitte à risquer de me taper une cure de radiations (Je dramatise hein).

Voilà, je retourne donc au Japon d’ici quelques heures. Et sans compteur geiger.

En même temps, Hiroshima, c’est à 680 bornes de Tokyo (si des journalistes nous lisent), et question radiations, ils connaissent.

Alors loin de moi l’idée de jouer les héros à Sendai ou Fukushima.

Je suis de toutes façons très mauvais dans le rôle du sauveteur.

Je lui préfère de loin celui du spéculateur.

Michel Colucci

Viens chez moi, j’habite chez une copine…

De toutes façons, j’ai du pain sur la planche, puisqu’en ce moment, il va surtout falloir s’occuper d’amis réfugiés fuyant Tokyo ou les environs sous le coup de possibles radiations. Du coup, la baraque familiale va rapidement ressembler à un foyer sonacotra.

L’un d’entre eux, figure bien connu de ce blog, est même déjà en train de dormir dans mon lit !

Comprenez que je m’inquiète et que je veuille partir dare-dare sur place. Surtout connaissant le bougre !

Et puis madame m’a bien fait comprendre qu’elle ne quitterait pas son pays. Pas en pareil moment. C’était pourtant pas faute de lui avoir proposé un billet aller simple en première sur Air France.

La voilà votre héroïne…

Santa Madre Boddicker praying for all

Au front…

Du coup, plutôt que de passer pour un français, soit au choix: un lâche ou un déserteur, j’ai décidé de me joindre à la fête, histoire d’épater la galerie de me rendre utile à quelque chose. On comprend que mes amis anglo-saxons n’en reviennent pas !

What, you’re going back to Japan ?

You, old bastard !

After shortin’ on the Nikkei, hangin’ on with french girls in Paris, you’ll be tryin’ to make money on refugees !

Une connaissance

Bon, j’irai pas jusque là (et de toutes façons, Senbei est pauvre). Mais la perspective de voir mon nom sur le mur des justes à Yad Vashem devrait faire effet sur ma vanité.

Et puis j’aime le risque.

Alors, dès que possible, j’irai boire une chopine au Césium 137 avec Monsieur Tokyo mon amour, espérant manger du fromage avec Robin, et prendre des nouvelles de notre Gossip Girl Emi, calfeutrée chez elle.

En attendant, tout à mon rôle de parrain responsable, une mission délicate m’attend: celle de convaincre une famille située à Ibaraki de foutre le camp. Ne serait-ce que pour le bien du petit Ryu.

Bon, priez pour moi les amis (LOL).

Ou mieux, priez pour le Japon.

Molotov – Apocalypshit

PS: Et pour les esprits chagrins qui auraient du mal à apprécier mes textes avec distance et nuance, je les invite à méditer sur cette petite phrase de Masato Miura, le responsable d’une petite coopérative poissonnière de Kamaishi, petite ville côtière durement touchée par le tsunami, mais toujours capable d’accueillir les journalistes avec une blague:

« We laugh with our faces and we cry with our hearts.

I can’t think of the future. All i can do is deal with this moment. »

Publicités

21 réflexions sur “Your Hero dies today

  1. Oh merde, vous êtes rapide aujourd’hui.

    @u Tokyoite: Pour la bière, compte sur moi, surtout si elle est parfumée à l’iode !

    Black Sabbath, je prends aussi.

    Presque la belle vie…

    @ Tranxenne: J’y veillerai. 😉

    LIFE FAST DIE OLD DUDE !

    @ Oldergod: « J’ose esperer que tu arrives en helico. »

    Mec, c’est bientôt au programme !

    Clarence, last action hero

  2. L’Amphytrion (et accessoirement Les Jardins de l’Opéra) attendront…

    En tout cas, je trouve ça beau, tant de dévotion, jusqu’à filer son plumard, je dis chapeau… Mais si Yad Vashem est à ce prix, y a pas à chipoter…

    Avant le départ, vois de faire une halte à la pharmacie du 119, rue Saint Honoré à Paris, histoire de faire provision d’iode…

  3. Je dois être le seul con et demi à être resté à Tokyo alors que mon boss m’a autorisé à prendre des congés. Tant que tonton Geiger s’affole pas, je m’affole pas non plus. Sboub quoi

  4. Pingback: Our Hero Lives Today « Drink Cold

  5. C’est bien les riches ça, pouvoir se payer des vols à €3000 pour aller jouer au héros.
    C’est pas avec mon RSA que je vais aller loin. (bon en même temps, je suis con, il m’aurait suffit de faire une quête devant le Carrefour en précisant bien que c’était pour le Japon. En plus ce serait pas un mensonge, ce serait bel et bien pour le Japon (un aller simple si possible, après tout, avec les radiations qu’il y a là-bas (j’ai écouté CNN moi monsieur!) je ne vivrai pas assez longtemps pour le retour…

    Bon voyage en tout cas.

  6. Bon courage et fais la bise à Coluche de ma part.

    C’est bizarre l’internet, on connaît pas les gens mais on se fait du souci pour eux…

  7. Dormir dans ton lit, comme tu y vas…m’enfin, on verra dans 9 mois…Je me rejouis de te voir ici, en tout cas.
    Ils sont super, dans ta belle famille.

    Senbei, le crackers gentil dehors pervers dedans

  8. M. Boddicker vous êtes un homme courageux, même si certaines mauvaises langues diront que vous êtes revenu dans l’archipel une fois la phase la plus dangereuse de l’accident nucléaire passée.

    Quoiqu’il en soit, il faut penser désormais à la reconstruction et donc aux investissements.

    Vous qui êtes dans la place, peut-être pourriez-vous donner quelques conseils pour les boursicoteurs?

    Y a t-il des opportunités dans le BTP (Sekisui House, Kajima), les engins de chantier (Komatsu)?

  9. Intéressant.
    Je te lis depuis quelques temps. J’y trouve des idées (et des conneries). On s’en fout je sais, mais j’aime bien ta décision de partir. C’est maintenant qu’il faut venir.
    J’habite à Tokyo, et j’y reste…10bq par m3 d’air ? Si t’es déjà resté dans la Yamanote après qu’un salary man se soit soulagé incognito d’une pesanteur digestive, t’as déjà pris plus et t’es pas mort.

    A Tokyo, à l’heure actuelle, rien à craindre. Vraiment. Le temps que cette radioactivité te tue, tu seras sûrement déjà mort d’autre chose…comme de la radio-activité de TF1, si tu la regardes en la prenant trop au sérieux. Ou celle de ton vol en avion. J’ai jamais essayé la première remarque, peut-être que vous avez des systèmes pour nous la refiler à nous, les pauvres…c’est toujours pareil.

    Bref, bon retour. Bon timing.

  10. Je pense à toi et je prie pour le Japon. Sinon, en ce moment j’ai deux étudiants japonais, l’un journaliste correspondant d’un célèbre journal tokyoïte ici à Paris, l’autre ingénieur et spécialiste du béton… Les deux expatriés ici pour quelques années, l’un des deux attend que sa famille arrive à Paris, avec impatience !!! l’autre l’y avait déjà accueillie en début d’année.

    Ne fais pas trop de folies quand même. Remarque, nous ici, avec Kadhafi, on n’est pas vraiment à l’abri.

  11. A la lecture de ton dernier billet, j’étais sûre que tu allais repartir. Et cette idée me fait plaisir, pensée et prière pour le Japon.

  12. Alors on se la boit quane cette biere ? Et ou ? Shinjuku ? Mois je suis plutot Ikebukuro mais a toi de voir …

    • Oh la, je viens de relire mon commentaire et je me rend compte que, tremblant sans doute de l’emotion de lacher ma prose sur cet auguste blog, j’ai commis quelques fautes de frappe:
      quane -> quand
      mois -> moi
      Tu vas me dire, on comprend quand meme, mais c’est pour montrer que je suis serieux. Quand je prends le temps.
      Pour les accents je n’y peux rien, c’est la faute a M. Qwerty.

  13. @ N: Wazzzzzzzzzaaaaaaaaaaaaa !

    @ A.rnaud: L’iode, je laisse ça aux « nordistes » et aux vieilles fébriles de Neuilly.

    @ Alex: Sboub mec. Evite quand même de boire trop souvent au robinet.

    @ David: Ben euh merci. Mais à vrai dire, je me serai bien passé de pareille « nécessité », flambant autant de RSA en billets d’avions (et de train aussi). Ouais, j’étais bien moi, à Paris. Peinard même…

    @ Ju: Internet is connecting people. La bise du méchant Clarence, et du gentil cracker tout pervers à l’intérieur.

    @ Senbei: Retourne faire la vaisselle toi. Et tu sortiras les poubelles. Sale réfugié (et futur clandestin).

    @ Daruma: « M. Boddicker vous êtes un homme courageux, même si certaines mauvaises langues diront que vous êtes revenu dans l’archipel une fois la phase la plus dangereuse de l’accident nucléaire passée. »

    En même temps les mauvaises langues ne se doutent pas que j’ai pris mon billet le 14 mars dernier. Et à voir les derniers développements autour de Fukushima, comme les résultats de compteur geiger à Tokyo, j’aurai cru le tourisme pour le Japon en plein boom, non ?

    Vous qui êtes dans la place, peut-être pourriez-vous donner quelques conseils pour les boursicoteurs?

    Y a t-il des opportunités dans le BTP (Sekisui House, Kajima), les engins de chantier (Komatsu)?

    Vu la très haute volatilité de l’indice, il est très délicat actuellement pour un « investisseur » non professionnel d’avoir une opportunité d’achat « valable ». Il faut également se méfier des secteurs qu’on imagineraient intéressant dans une période aussi spécifique que celle-ci, car ils ne sont clairement pas à l’abri d’une nouvelle correction (et violente) de l’indice.

    Mon conseil: Attendre.

    Le Nikkei, actuellement flat sur des niveaux plus haut, n’est de toutes façons pas intéressant pour le moment, et il devrait rapidement revenir vers ses plus bas touchés récemment. Sans compter qu’il existe toujours le risque de le voir les enfoncer.

    A ce moment là, il y aura très certainement des opportunités d’achats ciblés, une fois le support trouvé. Mais attention aux secteurs trop cycliques dans un environnement économique aussi dégradé. Si Komatsu devrait s’en sortir, Sekisui subira un contrecoup d’importance (au delà de l’idée de reconstruction, je vais pas vous faire une leçon sur les perspectives du secteur immobilier actuellement).

    Sinon, j’espère que vous avez un bon courtier. Le nikkei en général, c’est très mal vendu en Europe (encore que).

    @ kaishaku: Merci de te manifester, et de voir que mes « conneries » donnent parfois des idées, intéressantes au mieux, distrayantes au pire.

    Oui, c’est maintenant qu’il faut venir. Quand tout le monde pense, ou s’apprête à partir.

    Les opportunités n’en seront que plus intéressantes pour ceux qui auront eu les couilles de tenir leur position.

    @ RP: T’inquiète pas pour les torgnoles. On le traite au fouet, comme à Auschwitz. Problème, il a plus vraiment le temps de poster, tellement on lui colle de corvées. Tiens, demain, fais moi penser à lui faire nettoyer la fosse sceptique.

    Sinon, comme te le dis David, Jud est à NY là. Mais bon, on arrivera bien à la retrouver foutre la merde nue et ivre dans les bars d’Hiroshima.

    @ Millie: Thanks sweetie. 😉

    @ Onigiri Joe: Pour la bière, why not.

    Je pense débarquer à Tokyo la semaine prochaine, mais pour tout te dire, je suis allergique à Ikebukuro. 😀

    Mais on devrait bien pouvoir se caler une rencontre avec d’autres (lecteurs, amis et connaissances).

    Je balancerai tout ça dans mon prochain billet, STAY TUNED.

    Clarence, esclavagiste

  14. « Mais bon, on arrivera bien à la retrouver foutre la merde nue et ivre dans les bars d’Hiroshima. »

    Hooo laaa, on profite que je suis à l’autre bout du monde pour balancer dans mon dos ?!!

    sur « foutre la merde » et « ivre » j’approuve, tu peux même rajouter « débout sur le comptoir du karaoké, chantant en duo avec Clarence complètement bourré »,
    « nue » par contre, non c’est pas tellement dans mes habitudes..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s