La culture chic et pas cher

Win or die trying – Spéciale Edition

Punch out !

Dimanche dernier, il y a eu des élections et moi je regardais Guy Debord. La droite prenait une claque, voyant dans son rétro le FN remis en selle et la gauche redevenir subitement dangereuse, une situation d’ordinaire inhabituelle. Comme quoi, Guy Mollet a toujours raison:

« On a la droite la plus bête du monde. »

En même temps, à leur décharge, il faut reconnaitre que la notion de « rupture » est indéniablement atteinte. Une prouesse en ces temps difficiles.

Une réussite dont les français, pourtant premiers bénéficiaires, ne semblent pas goûter pleinement, et ils auront fait payer chèrement à notre président ses rêves grandioses du « bien vivre ensemble ».

Jacques Séguéla inside

A leur décharge, le mirage du sarkozysme s’est dissipé, et force est de constater que la vision offerte est tragiquement affreuse. Pour ne pas dire dégueulasse.

La stratégie de division incarnée par l’ouverture est un échec, le pays s’enfonce dans une paupérisation toujours plus poignante, là où les promesses déclaraient hier que plus personne ne dormirait dans la rue, et la politique du bluff menée au pas de charge par Sarkozy est loin d’avoir eu l’effet escompté. A croire que l’Elysée est une bâtisse maudite pour son occupant, gentiment coupé de toutes réalités. C’est pourtant pas faute d’avoir l’oreille collé à son BlackBerry…

Allo Marianne ? Wesh biatch, bien ou quoi ?

A Matignon, on l’a compris, les marges de manoeuvre sont désormais presque nulles, Dominique de Villepin se marre, alors oubliez les réformes nécessaires, la rigueur budgétaire attendue, c’est pas le moment. L’heure est au remaniement. A l’UMP, non content de voir l’édifice Sarkozyste se lézarder et ses suppôts sentir mauvais, nul doute qu’on se concentre déjà à la prochaine campagne, histoire de sauver ce qui peut encore l’être. La question est donc de savoir quoi.

Le prochain huissier de justice

Et ça, c’est un boulot en or pour notre winner aux dents de loup: Jean-François Copé. C’est l’un des rares a avoir parfaitement compris la nouvelle donne, alors que la prophétie des mayas se réalise en 2010, ça l’arrange pas des masses. Pour autant, ça ne l’empêche de se positionner dès aujourd’hui en outsider pour l’après 2012 sur des thèmes de campagne porteurs et une France en ruine. Une campagne prochaine qui verra assurément le retour en force des thèses défendues par l’extrême droite, entre identité nationale, burqa, délinquance et islamisation, le tout sur fond de crise, de promesses de plein emploi, d’un retour à la croissance, et tout ça sans se départir de la préservation de nos bonnes vieilles valeurs sociales et notre légendaire tradition d’accueil. Le grand écart façon Van Damme quoi !

Jean François Copé se tape un fondamentaliste.

Une stratégie du quitte ou double, qui pourrait porter au pinacle Martine et ses affidés ou faire durablement le nid du Front National, dans une offrande inespérée des électeurs, lassés d’une politique bling-bling aussi frivole que les rocambolesques sorties de Carlita avec Benjamin…

Sale temps sur le sarkozysme.

Mais croyez pas, l’animal a de l’estomac et des ressources, il saura -malheureusement- rebondir.

Et pendant qu’on pense déjà aux prochaines élections à gauche et à droite (et en se rasant s’il vous plait), l’eurozone n’en finit pas de dégueuler, incapable de trouver une issue à la crise Grecque et voyant du reste les autres PIGS débouler dans ce jeu de quille. Et voilà que l’Allemagne menace presque de divorcer

Vous pourrez pas dire que je vous ai pas prévenu.

Serrez les fesses.

SebastiAn – Motor (Neus Remix)

Publicités

7 réflexions sur “Win or die trying – Spéciale Edition

  1. Comme disait l’autre : « Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. »

    Et puis, si Nicolas est chez RIM, c’est qu’il y a un peu de Bien en lui…

    L’avenir s’annonce radieux… Tellement radieux que l’on en viendra à vendre des clopes aux SDF…

  2. Quand je lis ce post, je ne peux m’empêcher de penser à notre ami Gérard et son fameux « C’est déguelasse ! » Le bougre était visionnaire à l’époque où je trainais encore à Bastille et que je jouais encore à PES !

    Mais comme dirais le morceau « T’es Bête Ou Quoi ? » de la Section d’Assault qui semble avoir le vent en poupe dans la capitale, on a souvent la mémoire courte et on tombe souvent dans le panneau !

    Pour Copé, il a déjà pas mal à faire à Meaux à gérer les maux des personnes qui l’ont élu en masse dans le coin. Chaque chose en son temps. Pas la peine de mettre la charrue avant les boeufs ! Même si en politique, cela devient une pratique courante !

    Pour ce qui concerne RIM et Sarko, c’est un peu comme nos dirigeants Africains. Quand on est au pouvoir, c’est dur de le rendre quand on a pris goût aux avantages. Comme je te l’ai dit la dernière fois la poilitique n’est plus un sacerdose, c’est devenu un job aux grands malheurs des contribuables !

    Comme dis A.rnaud, l’avenir s’annonce vraiment radieux… Pour les escrocs en tout genre ! Pour les autres, il va falloir investir dans des dessous de qualité genre Eminence ou basculer dans l’underground pour passer inaperçu !

    Bdiddy, Playa Only

  3. Senbei, merde, tu m’as grillé ! Je m’étais gardé ce lien pour Clarence et attendais le bon moment pour lui sortir ! A côté de ce que le billet que tu pointes prédit pour le Japon, j’ai presque l’impression d’être un privilégié avec Sarko, sa bande, ses détracteurs, la dette Grecque, la zone euro et le reste !

  4. @ Senbei: Alors avant de voir le tsunami nippon déferler, prend une place en hauteur, «2012», la méga-catastrophe maya filmé en HD, vient de commencer aux Etats Unis d’Amérique, le pays du souriant Barack, acteur principal du film au budget le plus lourdement endetté du monde.

    La vie en rose, comme dirait N.

    Ce qui me fait dire à lolo, attends un peu mon coco, tu vas l’avoir la réponse de clacla, mais elle risque d’être sensiblement plus musclée que celle de Suppaiku et clairement moins désillusionnée.

    Ce sera sur Drink Cold, la semaine prochaine, et je sens déjà que tu vas m’aimer.

    @ Bdiddy: Oublie pas Bdiddy ! Le foot ! Le foot peut tout expliquer ! 😉

    Et pour Copé, faut pas t’en faire, c’est l’homme dont on entendra le plus parler d’ici quelques années. Tu peux me croire.

    Un jour, il entrainera même l’équipe de France !

    @ A.rnaud: Bon, c’est quand que tu m’offres un forfait présidentiel ? Je l’ai bien mérité non ? Avec mon ode dancehall à X-Japan !

    Clarence, que des numéro 10 dans sa team

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s