Born into this...

Nobel Prize

Dynasty

L’original !

Dynasty

Ces derniers jours, on a pas économisé l’encre et la bave en France. Quand ce n’était pas pour Frédéric, le généreux bienfaiteur d’orphelinats à Pattaya, c’était pour Jean II Sarkozy, dauphin annoncé de la dynastie du même nom.

Nique-les fils !

Je compte sur toi pour les niquer fils !

Alors pour couper court aux rumeurs prétendant le retour de la peste dans son gouvernement et sa majorité, et faire taire l’ensemble, notre bien aimé président a décidé de nous assommer de son news flow Elyséen, à cadence forcée pour les médias, à coups de trique pour l’opposition. Les deux se faisant un devoir, avec cette déontologie qu’on leur connait, d’assurer le buzz souhaité: Servir la soupe à notre plèbe de sans-culotte.

Aux grands maux, les grands remèdes…

Le tout à coups d’interventions télévisées, à grands renforts d’articles dans le Figaro, sans oublier le matraquage quotidien de ces petites déclarations des uns et des autres, toujours heureux de s’exprimer sur cette actualité tout à fait sérieuse et, il va sans dire, d’une importance capitale.

Hier, retour en fanfare et trompette à Gandrange, avec plein de  pognon pour nos pauvres métallo, oubliés jadis. Générosité présidentielle ? Opportunisme politique ? Et aujourd’hui, il va nous proposer quoi ? La valise RTL en direct du palais de l’Elysée ?

Nul doute que cette débauche de com’ ne cache de basses pensées. Celle de noyer le poisson, tout en montrant que le Roi mouille toujours le maillot pour son peuple.

Seulement pendant qu’on ruine le pays, vous êtes prié de regarder ailleurs.

Gilbert !!!!!!!

Après l’Elysée, let’s go to the White House !

L’Ailleurs

Et ailleurs, c’est aussi la fanfare et les cotillons. Les sunlights sous les tropiques. Et entre J-Lo et le Nobel, Barack n’a lui aussi pas un moment à lui. Les honneurs qui incombent à cette harassante tâche probablement…

Wall street vient pourtant de lui faire la nique. UNE NIQUE D’ENFER. De celle qui font bafouiller les chargés de communication et grincer des dents les millions de chômeurs. La finance se gave, merci Ben.

Merci Ben ! T'es trop un pote !

Oui, merci Ben.

Mais pas grave. Tudo Bem. On vous remettra une louche de « Celebration », ou du Shalamar, avec ce petit côté glamour de la dernière robe de Michelle, et vous verrez qu’une bonne intervention, de bonnes blagues, une attitude « cool » et décontracté au David Letterman show, et j’vous parie qu’ils n’y verront que du feu.

Tiens, d’ailleurs là, ça s’agite au Pakistan, alors hop, faudra penser à organiser un bon gros G20 sur les problèmes de sécurité mondiaux. De l’Iran à l’Afghanisthan, au nucléaire, en passant par ces histoires de bombes suppositoires dans le cul des kamikazes. C’est une sacré menace, mine de rien. Si si, c’est sérieux.

Et pendant ce temps-là, on nourrit des déficits budgétaires toujours plus monstrueux, fabriquant à loisir une monnaie de réserve qui va droit au massacre, et sur laquelle tous les acteurs « sérieux » s’accordent à penser qu’elle permettra à nos amis de faire défaut sur leur fabuleuse dette. Et vous croyez qu’ils vont rester là à se faire entuber ?

La stratégie de la Fed

Stratégie de la FED

Oui, les Etats-Unis sont à n’en pas douter un Rogue State. Un état voyou. Sans foi ni loi. Non content d’avoir ruiné leur propre économie grâce à une gabegie totale, la stratégie de reflation actuelle va très probablement plonger l’Amérique dans l’un des plus violents cycle d’inflation de l’histoire. Et avec, non content d’entrainer l’appauvrissement complet de millions d’américains, ils plongeront une nouvelle fois l’économie mondiale dans une merde incroyable. Ce qu’il faut pas faire pour se mettre en insolvabilité.

Ah ah.

En même temps, pourquoi geindre, vu qu’ils pourront se consoler avec le tout nouveau plan de sécurité sociale. Et puis, ils peuvent aussi s’engager dans l’US marines, vu qu’une bonne guerre remettrait d’aplomb tout ce merdier. C’est sympa non, l’Iran ?

Futur martyr

Hi hi, oui oui, très sympa Iran !

Oui les enfants, « Helicopter » Ben et Barack « Celebration » Obama se foutent bien des américains. Enfin l’un est au courant et l’assumerai presque en « off », quand l’autre ne se doute de pas grand chose et fera de gros yeux quand on lui expliquera le problème. En même temps, la parade est toute trouvée, Barack est « black ». Et « black is beautiful », alors si vous dites du mal de lui, vous êtes rien qu’un sale raciste.

Im-pa-ra-ble.

Et en attendant, en Asie, et ailleurs, on a compris ce qui se trame. Alors, on se prépare. Avec patience et logique. Modelant déjà l’avenir, anticipant sur les grands enjeux de demain, en misant sur de fructueux paris, pour se positionner à long terme sur une stratégie pérenne, entre pertinence et pragmatisme. Et pas la peine d’aller bien loin pour le comprendre, lisez les rubriques économiques de vos quotidiens pour comprendre. Bon ok, c’est pas glamour comme Closer, et c’est généralement des pages parfois obscures, mais tout y est, aussi limpide qu’une dépêche Reuters.

Et sinon en France, quelles sont les nouvelles ?

etre_francais

Vive le Roy !

Le Tiers-Etat:

Bah en France, en fait, on a rien compris. Oui faut croire qu’on s’en fout un peu de tout ça. Le monde, les ricains, les chinois, c’est loin. « Pérenne » sa ve dir koi ? Enfin, un peu comme partout en fait. Seulement nous, on a nos spécificités, genre on veut du bonheur au travail, on s’apitoie régulièrement sur les demandes de régularisation des sans-papiers, on exige que les DRH et leurs copains traders soient foutu en prison, sinon grève, et puis surtout, ce qu’on veut, c’est dîner chez son voisin sur M6. Alors qu’on brade notre technologie, ou qu’on se débarrasse en vitesse d’actifs pourtant stratégiques pour l’avenir, on s’en branle. Putain, non mais attend, y’a Jean Sarkozy qui passe à la TV là ! Il é tro bo !

Un moine trappiste

Moine trappiste

Le clergé:

Aussi gras et rondouillard qu’un prélat du Vatican au XVIème siècle, nos actionnaires du grand capital, opèrent à la faveur de la crise de profonds changements structurels, et amorcent là-aussi des stratégies qu’ils augurent payantes à terme. La France ? Vous rigolez ou quoi, c’est juste 6 % du CA. Non, il y a mieux question croissance. Et ces « saints » curetons et autres moines joufflus, de nous montrer le chemin, en allant produire leurs bières à Canton, en République Populaire de Chine !

FRANCE-POLITICS-ASSEMBLY

Noblesse oblige

La noblesse:

Obligée de se contenter d’éternelles caisses vides et autres budgets troués, aggravés par une économie en pleine récession, et une paupérisation sérieusement entamée par la mondialisation et leur propre train de vie, notre noblesse à repris le génie de Woody à son compte. Résultat, c’est un peu  « Prend l’oseille et tire-toi ! ». Une stratégie du vide qui sera probablement récompensée à très court terme. Mais notre noblesse a une arme de destruction massive dans sa besace:

La gabelle.

mon or, mon précieux !

Pas touche à mon or !

La France: Une future grande idée du socialisme.

Demain, la France, enfin, celle représentée par nos représentants politiques, sera probablement la marotte qu’aurait rêvé Ségolène Royal. A coups de taxes, de combines diverses, de gendarmes à radars, d’histoires de déficits-ténias, et d’autres niaiseries du même acabit, ils arriveront à légitimer toutes sortes de trouvailles fiscales pour combler les déficits qui partent à vau-l’au. Et je parle pas des socialistes, mais bien de nos amis classés à droite. Et ces cagnottes, ils les redistribueront au profit du « clan », comme l’illustre notre sympathique histoire de dynastie à l’EPAD.

Michel ? C'est le meilleur d'entre nous !

Michel Charasse is the Future !

Vous pouvez même être sur qu’on arrivera à se faire le chantre de la taxation inégale et injuste sur cette bonne planète, si si. En même temps, on a jamais été avares de « bons » conseils pour les autres. Et le partage, c’est presque un sacerdoce chez nous !

Décidément, la France est quand même le pays du bien vivre et de la générosité. Mais c’est tout de même dommage que les Français doivent finir comme le surnom de leurs ancêtres:

« Sans-culottes et à poil ! »

Rika Zaraï – Sans chemise, sans pantalon

Publicités

17 réflexions sur “Nobel Prize

  1. J’ai un peu la flemme de lire en détail toute cette chiasse faussement-néo-libéralo-sarcastique, mais la photo de la boulangère avec les 2 lascars autour m’a tué de rire.

    Comme disait Diam’s (avant le voile), « c’est ça ma France à moi! ».

    Merci Clarence ! j’l’aivais oubliée.

    Senbei, apatride fénéant

  2. Non ! Ce n’est pas la malette RTL mais la valise RTL ! Sinon, depuis ici (ou tu sais, hein !) lorsque j’ai entendu parler du fils Sarkozy « a la Defense », j’ai sursaute et j’ai failli avaler ma biere d’hiver serie limitee de travers ! Merde, il a fait son service militaire ce fils a papa, au moins ?! Bref ! Puisqu’il ne s’agit que de gerer des tours a moitie vide, je le lui laisse ! J’aurais en tout cas appris ce nouveau mot a la mode : Nepotisme !

    A Bientot Clarence,

  3. En cliquant sur « Celebration », j’ai prié pour que cela soit X-Japan, tout en me disant : « Non, je rêve… » J’ai donc rêvé…

    Cette histoire de Nobel pour Barack le Rouge, c’est une blague, je me refuse à y croire…

    Ouais, avec le bordel qui arrive, moi aussi, je veux la valise RTL remise par Fabrice et au son de la guitare d’El Chato…

  4. Je vais finir par croire que X-Files pour les anciens ou Fringe pour les rookies inspirent pas mal de monde ! La vérité est vraiment ailleurs et comme dirais l’autre à la belle époque du rap français avec Hifi et la clique Time Bomb « On attaque par derrière et en douceur comme la calvitie, la calvitie, la calvitie ! » Et pour citer Dieudonné ces dernieres années j’ai un sentiment de gout de pisse au quotidien même si je ne suis pas le plus à plaindre 😉 Mais le plus grave dans tout ça c’est que ça n’a l’air d’inquiéter personne… Etant adepte de technique ninja je vais finir par croire qu’on est sous l’emprise d’un Genjitsu ! Bordel j’espère que je ne vais pas me reveiller comme Neo avec une putain de broche dans le cervelet en me disant que je n’ai pas senti la vaseline pendant tout ce temps ! C’est ma mère qui va être contente elle qui n’arrête pas de me parler de conspiration mondiale… Elle va avoir du café à moudre eh eh !

    Bdiddy, Nothin’ Free !

  5. @ Senbei: Ouais, moi aussi, elle m’a fait bidonner cette photo ! 😀

    Une certaine idée « réaliste » de la France d’aujourd’hui en fait. Diam’s voilée incluse.

    @ Roban: Ok ok, la valise. J’édite de suite. 😉

    Sinon non, il a pas fait son service, il a pas encore de diplôme universitaire, et pour tout te dire, il est redoublant le petit !

    Mais à 23 ans, gérer plusieurs milliards de budget et une responsabilité dans la région la plus riche du pays, c’est tout de même un signal FORT adressé à la jeunesse de France !

    Népotisme ? Non, plutôt lutte contre le chômage !

    @ A.rnaud: Tu rêves tout debout si tu comptes un jour voir du X-Japan sur cette page. Mes lecteurs japonais s’y refusent. Faudra donc aller sur DC, et attendre Feric.

    Mais tu peux toujours me souhaiter le Prix Nobel pour cet effort au bon goût !

    Je le mérite autant que Barack !

    @ Bdiddy: Et oui, difficile à avaler hein ?

    Pourtant ta mère est probablement encore loin du compte, au vu des manipulations sur les marchés, et une volonté planifiée de foutre en l’air des pans entiers de l’économie.

    Mais ne t’inquiète pas, ils disent que TOUT VA BIEN !

    Ah ah.

    J’espère que tu sauras garder ton slip Bdiddy ! Avant qu’on annonce que même les slips sont en dépôt de bilan. 😉

    Bon, en attendant que j’apporte la Valise sur Tokyo…

    Clarence, il bosse à RTL

  6. @ Clarence par hasard et je dis bien par hasard, si ton billet m’avait amené à envisager un déménagement crois-tu vraiment que je pourrais encore trouver un pays où immigrer?
    Millie, sur le point de partir…

  7. Désolé, c’est complètement hors-sujet une fois de plus, mais ça représente en quelques sortes l’état du capitalisme, et…euh…

    bon.

    Senbei, pourriel incarné

  8. cher Lion,

    il est loin le temps de tes croisades libérales (Daktariiii), on en viendrait à relire Marx… (plutôt qu’à se laisser berner par le pseudo facteur, utilisé par l’Etat et le pouvoir, avant de se faire jeter) et à devoir choisir son camp : celui des prolos ou celui des nantis.

    Lucia qui regrette la savane.

  9. @ Senbei: Celle-là, je la garde sous le coude. Espèce de terroriste barbu !

    @ Millie: L’immigration. C’est véritablement le mot qui a pris tout son sens à notre époque. L’immigré étant devenu plus qu’un symbole dans nos sociétés.

    Et avec tes compétences (et un gros travail linguistique), je te dirai… le Japon !

    Ca te dirait le pays d’Hello Kitty ? 😀

    @ Lucia: Mais c’est au contraire une véritable croisade libérale, autant qu’une charge « amusante » sur la gabegie étatique qui va conduire nos pays à une véritable catastrophe économique.

    L’heure n’est pas à devoir choisir un camp toujours placé dans une logique d’opposition à un autre. Mais bien à sauver son derrière, son slip et son pantalon.

    Et moi la savane, ça me va. Le règne du plus fort, la domination et l’esprit de survie, c’est au fond une bien belle image libérale.

    Lucia, enfin tu y viens ! Comme je suis heureux ! 😉

    Clarence, « only the strong survive »

  10. « Marrons chauds, marrons chauds »!

    Clarence, vous êtes le Barry Goldwater du net.

    Ayn Rand est une digne héritière de Sade (Hill).

  11. Alors là, je retire mon chapeau melon et pas qu’un peu…

    Avoir un commentaire de René Jacquot citant le nom d’Ayn Rand, si ça c’est pas la classe….

  12. Ah, Dysnastie !… Les trompettes de la renommée de son générique résonnent encore dans ma mémoire, alors même que celles de la dynastie Sarkozy semblent « bien mal embouchées » comme dirait le poète [révisons nos classiques].

    Mais pourquoi vouloir s’exiler pour si peu ?… C’est un comportement un brin défaitiste qui n’est pas du meilleurs effet, si tu veux mon avis. Je citerais La Fontaine (… à moins que ça soit Luchini…) : « Volontiers gens boiteux haïssent le logis ». Bon, OK, tu vas me dire : « Non lolo, pas à moi l’apatride ! ». Mais le fait est que, dans le pays que tu as choisi, tu n’auras plus l’excuse du « pays de merde ». Faudra trouver autre chose.

    Et puis on va avoir notre Grand’ Emprunt

    Encore un mot : Clarence, je me permets de te souhaiter la bienvenue chez toi. Tu commençais sérieusement à nous manquer…

  13. Ah lolo, j’ai une larme à l’oeil en lisant ton commentaire.

    Ca fait du bien d’être chez soi.

    René, Lucia, Roban, Lolo, on se croirait aux débuts du Nasty Diary. Un temps qu’A.rnaud ne peut pas connaitre.

    Et en plus j’ai droit aux compliments. Barry Goldwater, Boiteux apatride, comme vous y allez. Je rougis.

    Mais en l’état, je prend, car en ces périodes de difficultés grandissantes comme un Grand’ Emprunt, c’est byzance !

    Et là, dans une furieuse envie de célébration et de générosité toute socialiste, j’ai envie de dédier ce texte à la Jeunesse, l’éternelle jeunesse !

    Anch’ io son pittore!

    Clarence, poète économique

  14. @ clarence: immigrer au pays du soleil levant… Pourquoi pas? Ma fille serait ravie, j’en suis sûre. La barrière de la langue est en frein hélas indéniable mais pas forcément insurmontable.
    Millie, indécise.

  15. c’est du « Nasty » des grands jours et on est heureux de ton retour, cher cowboy au grand coeur (le far west, une autre savane :-)))

    Pour ce qui est de la Jeunesse, l’éternelle, la socialiste, je prends aussi 😉

    Lucia qui rajeunit à vue d’oeil…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s