BIG IN TOKYO

BIG IN TOKYO 2 : Lust for life

P1200375

« Keep on walking »

Les enfants terribles

Manolo Blahnik aux pieds pour elle, flambe royale chez Troisgros, shopping éreintant, couscous au chevreuil, et nightclubbing de bûcheron. C’est un peu le résumé d’une journée Tokyoïte vécue par des enfants terribles aux Pink  Sunglasses. Ou comment vivre l’enfer urbain dans toute sa splendeur égocentrique (enfin peut être juste la mienne).

P1200434

Troisgros – Le come back

Questions réjouissances gustatives, je m’étais promis de remettre le couvert chez Troisgros, d’abord, parce que de tous les restaurants français étoilés du coin, c’est l’un des rares à faire une cuisine où l’on ne s’emmerde pas, et où la recherche de saveurs ainsi que l’approche de la cuisine est intense, autant qu’elle peut parfois être casse-gueule. Et ensuite, histoire de voir si la tremblante du mouton y régnait toujours. De toutes façons, Quintessence était surbooké…

P1200435

P1200414 P1200426

P1200468 P1200485

Haute gastronomie

Comme la dernière fois, on en a pris plein la gueule, loin du bling bling étouffant de l’habituelle cuisine en vogue. Des plats simples, réhaussés d’épices orientales, et de trouvailles intelligentes (jus d’eau de tomate, olives noires concassées et caramélisées, purée mentholée), chavirant l’asie vers l’Orient. Et la nouvelle formule du vin au verre accompagnant chaque plat, suivant une sélection spéciale (Big up à Damien, un grand en devenir), est assurément un GRAND plus pour les esthètes de la bouffe, et dieu quels vins !

P1200505 P1200504

P1200493

Chef (et la brigade), un GRAND Merci !

Et puis, fini la tremblotte, tout le staff vous accueille au son d’un « Monsieur, Madame », qui fait chaud au coeur au pays des ignares de la linguistique. Quand en plus, le chef et tout le monde y va de sa petite visite, c’est du plaisir en plus, de la conscience professionnelle qui vous honore, mais à la fin, c’est un repas qui s’étale très très longuement (réservation faite pour midi, fin du repas – 17h30). Mais bon, qui irait bouder son plaisir à parler grande cuisine avec le tenant des lieux, au pays de la passion pour la bouffe…

________

P1200523

Ya Mustafa

Bon passons le shopping. Ma femme m’ayant ratissé chez Chloé…

Après ça, vous me croirez ou pas, mais j’ai enchainé sur du couscous. Bon, c’était un peu la mauvaise pioche de la journée. Parce que même si l’agneau, la semoule, les légumes, la harissa sont bien au rendez-vous, bein les merguez, elles, elles sont au PORC. Et ça flingue direct le truc. Mais bon au championnat des excuses bidons, à ce qu’il parait, ça rassure le palais des japonais peu enclins à essayer l’oriental. Et ça vous mine le plat quand vous débarquez de Paname. Bref, à part la déco, on évitera de s’y rendre trop souvent…

Critiques acides à venir sur le site de Sanji.

P1200542

P1200565

Couscous & Chevreuil

________

Travolta’s volta

Blindé du bide, on s’est dit que ce serait pas trop mal de se mettre à la danse du ventre. Et pour le dancingméchoui, c’est Kitsune qui régalait au Womb.

P1200595 P1200581 P1200602

Enfin régaler… Vite dit hein. C’était surtout inégal, et devant l’affluence, impossible d’égaler mon idole de toujours: Jimmy Adja. Seulement pas question de déserter la piste:

Clacla était venu avec ses clodettes !

P1200576 P1200590 P1200603

P1200604 P1200605 P1200606

L’esprit d’Alain Pacadis était parmi eux !

Et entre mes « robot dance » foireuses et autres chorégraphies digne de Michel Vedette, on aura pas mal pogoté avec Senbei, Mamoru et Yusuke (big up à ces lascars), perdu Emi au son de « We are your friends », Roban lui, se contentant d’esquiver avec méfiance l’ambiance sauna du dancefloor.

De l’intérêt de toujours écouter Servietski quoi…

P1200611

Emi, not on my sunny side but she’s a humble 24h-party-girl in the dark

Après ces conneries à faire essorer votre polo, une nuit blanche désagréable pour nombre de motifs et un burger avalé pas loin, j’avais une conscience à alléger, et bien des choses à me faire pardonner, temps pour moi d’aller prier le seigneur et implorer miséricorde, temps pour moi de retrouver le chemin de l’église.

Putain, un bail…

Et accessoirement, j’irai brûler un cierge à la mémoire de Michael « The King of Pop » Jackson.

RIP

Michael Jackson – Don’t stop ’til you get enough

15 réflexions sur “BIG IN TOKYO 2 : Lust for life

  1. Y’a pas dire Clarence, tu as un vrai talent pour les photos, m’a donné envie de gouter aux plats sauf pour les merguez…

    Millie, qui regarde l’heure et regrette de ne pas pouvoir diner au restau!

  2. T’as dance comme Jimmy Adja?!…nonnon, tu as fais « higue-dance » du Drifters (japonais) !! ^▽^;
    Sinon, qui est-ce que ces deux filles qui portent ton pink sunglasses? Ce sont des filles qui ont ete draguees par Roban? ^^(Attention to the readers, ELLE NE SONT PAS EMI, moi, je suis plus sexy, s’habiller pop comme Yelle!)
    Emi, she’s not in your sunny side, a humble 24h-party-girl in the dark 😛

  3. Tu comprends pourquoi je prends une serviette et un sac à dos maintenant ah ah ! Pour les merguez faudra repasser on peut copier mais on ne peut pas imiter la cuisine du Maghreb ! J’espère tout simplement que ta technique sur la piste de danse est toujours au top ! Petite info j’ai remis le couvert avec le tee « Lord Of Panam' » ce week end ! Les gens ont kiffé ! Je remets ça le week prochain avec les lunettes s’il vous plait eh eh ! Stay tuned bro’ !

    Bdiddy, Lord Of Panam Shining Star !

  4. @ Millie: Pense à octobre millie, on ira manger un succulent couscous sur Paname ! Foi de clacla !

    @ Bdiddy: La prochaine fois bro’, j’écouterai toujours tes conseils avisés ! On ne sort jamais sans cap… euh serviette !

    Sinon tu m’as préparé un tee ? Parce que je suis de retour mon grand ! 😀

    @ Gossip Girl: « T’as dance comme Jimmy Adja?!…nonnon »

    You’re kidding ? This night i was more than Jimmy Adja, more than Michael Jackson, i was a GOD alive, i was…

    THE DISCO DANCER ! THE SUPPPAAA DANCER !

    Yes baby !

    Anyway, Emi sexy ?????? Yelle ???????

    Take me out your « oompa loompa » pantyhose and come back with high heels and garter stockings, and you’ll be sexy ! :p

    And just for that impudence, i edit my post and add your picture !!!!

    Non mais !

    Clarence, a very mean dancer

    PS: The two girls are from my Hiroshima fan club. Hell yeah !

  5. Elle a du gout la dame au Manolo Blahnik, mais le vernis irise c’est une constante chez la « Japonaise » ou je reve?

    Non, je ne crois pas. Un peu de rouge noir, de rouge de russie, de noir ou de gris c’est bien aussi.

    Ceci dit, je suis une convertie de Troisgros mais aussi de Bras. Tiens, je vais aller me couper du saucisson avec mon laguiole d’ailleurs…

  6. Calme down, calme down please, naughty disco boy…
    Mais je ne savais pas que tu dansais comme Shiva Nataradja, the cosmic dancer of destruction and creation, a frenzy spirit between good and evil.
    Je n’ai pas vu tu dansais comme ca, parce que je me suis cache dans la foule, pour eviter l’arche de flammes flambait autour de toi. c’etais tros cruel pour moi.
    ..Ou bien, high heels au club, in this bloody hell’s sauna?? No kidding, who fucking idiote go to dance in sexy-fancy pin heels? Aha, maybe it’s for some masochists who have a great joy for be stamped so hard on their foot! OK, next time, I’ll be with you wearing « Nail head pin heels » of MaisonMartinMargiela, and kicking up your bollocks!!!
    …mais c’est marrant s’ecrire comme ca avec toi^^ 夫婦どつき漫才みたいだな笑

  7. Ne me dis pas que c’est la disparition de MJ qui t’a fait revenir dans nos églises ? En parlant de ça la dernière fois que j’y ai mis les pieds pour le baptême d’une de mes nièces, le pêtre avait un accent prononcé venant de l’Est ! Ce qui n’a pas manqué de faire rire mon petit frère pendant toute la messe ! Les lectures avaient une toute autre saveur eh eh ! Point d’hyprocrésie dans mon cas comme dirais Ribéry c’était la famille ! Et pour finir ça devient V.I.P. sur ton blog ? Comme le Quai 54 le week end dernier avec des vigiles à l’entrée et la tenue correcte exigée ! Enfin j’espère que l’on aura le fin de mot de l’histoire… Tu ménages ton suspens !

    Bdiddy, Some problems with my eyes like Daredevil !

  8. C’est quoi ce bordel ???
    on peut pas commenter chez JESUS et en plus, il faut un code secret pour apprendre qui est la médaille d’argent !!

    On se croirait sur un site de boules…. fait peter ton allopass ou je cracke tout le merdier.

    FERIC, asscode breaker.

  9. Eh oui les enfants, aujourd’hui, le Nasty diary, c’est un peu « Club privé ». Faut montrer patte blanche, ou tout simplement demander le mot de passe en mail. Trop d’impertinences et de vérités mensongères au-dessus…

    @ Flash: Je transmettrai à la « dame » pour le compliment. Yep, Troisgros c’est le « bien » de la cuisine innovatrice ! Si tu as le temps de passer sur Paris, n’hésite pas à essayer Gagnaire aussi !

    Sinon, gaffe au Laguiole à l’aéroport, un sujet sur lequel ils plaisantent rarement…

    @ Emi: My dear, how do you know about my masochist « penchants » ?

    Next time, don’t forget your sadistic OL uniform !

    Clarence, « semana santa »

  10. Je vois qu’on s’amuse bien toujours Clarence. J’imagine que c’est pour ça qu’on nous dit de bosser à l’école, pour se permettre des petites folies arrivé à la trentaine. Aidez-moi, pauvre jeune insouciant, à trouver ma voie. 😥

    Et c’est quoi ces histoires de mot de passe ? Et pourquoi wordpress a mis deux mois à me notifier les nouveaux articles ? On peut pas leur faire confiance à ces ordinateurs saperlipopette !

    Zoda, en vacances dans son fond de Bretagne.

  11. Bah, suffit plus de simplement bosser à l’école de nos jours. Il va falloir cravacher encore plus. 😉

    Sinon, cet article date de 2009 hein. J’avais foutu des pass en pagaille, là, je leur restitue leur liberté, en soutien pour les lurkeurs. Après pour wordpress, je sais pas trop. Je gère pas les notifications.

    Mais bonnes vacances. 🙂

    Clarence, stay fresh, drink cold

  12. Ah merde j’avais pas regardé la date en effet, je trouvais que ça faisait beaucoup d’articles dans un tel laps de temps…

    Zoda, qui y croit encore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s