Born into this...

Mao et moa

L'idole des "vrais" !

L’idole des « vrais » !

Alors que je révisais proprement et au calme mes classiques, il aura fallu que la play-list alignant d’ordinaire une musique classique et classieuse ne s’emballe précipitamment avec l’irruption d’un titre de Michel Sardou.

Bordel, Michel Sardou ? Au Japon ?

Immédiatement hypnotisé par une mélodie enfonçant sans appel la référence des gays moustachus: Giorgio Moroder, je sentais mon cerveau en ébullition, comme totalement dominé par cette verve aussi puissante que le débit du fleuve Zaïre !

A mort les salopards de gauchistes soixante-huitards !

Malgré l’appel subliminal à la violence planqué dans cette boucle stromboscopique, je me maitrisais quelque peu, m’interrogeant sur le bien-fondé de mes lectures et tâchant de me reprendre un peu. Je réalisais alors que j’étais bien au Japon. Le pays qui a dit merde au socialisme. Le pays qui honore encore Yasukuni. Le pays qui applique pleinement la « préférence nationale ». Le pays qui ne veut pas de l’immigration. Le pays qui applique encore la peine de mort.

Ouf !

ronald, bienfaiteur de l'humanité !

Ronald, bienfaiteur de l’humanité !

Je touchais encore d’un baiser mon médaillon « Ronald Reagan ». J’ai du probablement m’endormir, faisant un mauvais rêve. Sûrement sur la France…

Non, tout allait bien, j’étais au Japon. Sur des tatamis, dans une pièce encore froide, loin de la chaleur du kotatsu. Je me levais, dopé par la virilité de notre chanteur et des ondes positivant la colonisation de toutes choses. Dans la cuisine, je retrouvais le grand-père, épluchant des mikan. Je repensais à ces discussions avec lolo. A celles avec ce gauchiste francophone expat’ à Tokyo. Lui et ses beaux discours sur la démocratie nipponne, le combat à y mener…

L’imbécile.

Clarence, contrebandier

Clarence, distributeur exclusif garanti sans TASPO

Le grand père me sourit. C’est l’occasion pour lui d’aller chercher cette grande bouteille de sake régional. Il se dépêche d’en griller une aussi. Je tire moi aussi du paquet tendu une Kent. Il faut faire vite, il est d’ordinaire interdit de fumer dans la cuisine, territoire globalement déchu aux femmes. Mais quand on écoute Michel Sardou, les femmes et leur cuisine, vous pensez, mais on les emmerde !

L’alcool me chauffe les tempes. Les mikan sont acides mais leur parfum masque petit-à-petit l’odeur du tabac. Des années qu’on s’apprivoise, qu’on se cherche l’un l’autre. J’aurai voulu lui parler de Michel, mais par lâcheté à innover, j’ai rengainé sur un sujet tampon et éternel débat dans l’archipel: L’immigration.

Ça tombait bien, il voulait me répéter tout le mal qu’il pense des chinois.

De toutes façons, c’était ça ou parler des soutiens gorges pour homme

On a fini par essayer de décrypter le journal local. On s’est arrêté sur un article sur les robots, probables nouveaux alliés du 3ème âge – à défaut des bureaucrates. Je souris, m’apercevant que je n’ai jamais osé le prendre en photo. Tout à ces robots et aux bureaucrates, il fulmine (et moi je paraphrase) :

« La modernité, c’est d’la merde ! »

Sûr qu’avec ça, le grand père ferait un tabac sur le blog de Senbei.

Moi, j’irai bien manger chinois…

________

p11206031p1120613

p1120617p1120619


ゲイシャガールズ – Kick & Loud

Publicités

11 réflexions sur “Mao et moa

  1. voilà bien un sujet qui m’intrigue, la fermeture de l’archipel à l’étranger, le Chinois, mais pas au Français… comment ces traditionnalistes s’accomodent-ils du mariage de leurs filles à des « pas japonais » ? Est-ce considéré comme de l’émigration ?

    Autre question : sont-ce seulement les femmes qui sont mariées aux étrangers (on m’a dit que l’Américain du Nord était assez coté), ou bien, voit-on aussi des Japonais épouser des « occidentales » ? Je n’en connais pas.

    Alors, rien de neuf sous le soleil (en cet an pourtant 9) depuis Duras et « Hiroshima, mon amour », et « Ni d’Eve ni d’Adam » d’Amélie Nothomb ? Mais, c’est vrai que l’amour ne se commande pas.

    Je suis très curieuse d’avoir ton avis sur la question.

    Et… bonne année !!!

  2. Bonne annee, Clarence san!
    c’est une bonne idee, manger des mikan apres fumer du tabac au kitchen!(mon BF est non-smoker…)
    ton blog est un peu difficile pour moi du temps en temps, mais je vais essayer de commentaire, 今年もよろしく!
    PS. j’ai recherche sur « voir le japon », c’est marrant, le rilyc! ♪M’envoler vers le pays de l’électronique et de Bruce Lee♪ ..ah? Bruce Lee???^▽^;

  3. Oh ne t’inquiete pas Emi, pour moi aussi c’est pas facile parfois ! Ah si j’avais ete plus longtemps a l’ecole …!

    Clarence, si tu savais, j’aurais tant aime laisser une petite trace erudite dans cet espace alloue aux commentaires, sur le sujet du jour mais je dois avouer que mon cerveau s’est subitement ramolli. Mais alors completement ramolli ! Cela immediatement apres avoir decouvert l’icone Sardou, l’illustration vedette de ton billet. Ainsi, au lieu de reflechir comme tu nous y invite aujourd’hui, sur ce pays hote, je n’ai su y voir que des Renault Fuego ( http://fr.youtube.com/watch?v=GA9nCZ6uNN8 ), des volants en poils de moutons et des pare-soleil « Patrick et Sonia ». Des hypermarches mamouth, Max Meynier, Marite et Glibert Carpentier et du Pschittt orange ! Le pire c’etait ce voisin, la trentaine passee, voisin de HLM, bien des annees apres cet inventaire a la Prevert, qui parfois me reveillait a 2 ou 3 heures le matin avec du Daniel Guichard ou du Sardou, tiens justement et il foutait le bordel dans tout l’immeuble avec ces tubes des 80’s le con !

    Sinon, comment on dit ministere de l’immigration, de l’integration et du developpement solidaire en Japonais ?

  4. « Sinon, comment on dit ministere de l’immigration, de l’integration et du developpement solidaire en Japonais ? »

    Chiche, on demande à Brice Hortefeux-san !? 😉

    Content de voir que le sujet du jour intéresse et soulève quelques questions, même si Michel a tendance à ramollir les cervelles, même la mienne ! En même temps, y’aurait tellement à dire. Manque plus que lolo n’intervienne à sa sortie d’un onsen !

    Lucia, je ne dirai pas que l’archipel est fermé à proprement dit (quoique), mais plutôt qu’il existe une lourde chape sur les esprits. Si on oppose une différence certaine entre immigrés chinois et français/américain, c’est d’abord par déformation simpliste du statut d’immigré: On imagine pas vraiment qu’un Français émigre par souci alimentaire et nécessité économique (autant le rappeler France = Culture, Vuitton, Paris, etc), notre « ami » l’américain représentant lui, une hégémonie militaire & économique perpétuelle, la culture dominante, l’idée du winner permanent, etc, alors que les Chinois cumulent tous les handicaps: menace militaire (et alimentaire avec ça) doublé d’un impérialisme rouge (hum hum), épouvantail économique permanent, ressentiment nationaliste à l’égard des japonais, etc, etc. J’en rajoute sur les idées reçues ?

    Comment les traditionalistes prennent-ils généralement un mariage « mixte » ? Bah mal la plupart du temps. Puis ils relativisent, et enfin, ils s’en accommodent plutôt bien, vous excluant de fait des « autres » avec un drôle de singularisme: « Oui, mais toi, t’es pas comme eux, t’es différent ! ». Ah ah !

    En fait, tout ça est une sorte de legs de la seconde guerre mondiale et de sa période post-coloniale, entre refus de reconnaitre responsabilité, nostalgie d’une hégémonie asiatique, sentiment nationaliste exacerbé, et actualité économique qui se double de problèmes géopolitiques digne d’une explication du « dessous des cartes ».

    Sinon, des européennes/américaines qui épousent des nippons, ça existe bien entendu, mais le ratio reste beaucoup plus faible que pour les philippines, les indonésiennes ou les chinoises (merci la désertification des campagnes). Alors les français au Japon, homme ou femme, autant parler d’une goutte d’eau…

    Bon courage Emi, lire et commenter chez Clarence, c’est un sacerdoce aussi pieux qu’un homme en sous-tif !

    Clarence, bédouin économique

    PS à Roban: Par contre, du Daniel Guichard à 2 H du mat’, le mec avait des couilles ! 😀

  5. Et comment est perçu l’union de MAMADOU DIOP et de Mlle FUJIMOTO ??? Hein ? dit Clacla ?
    Encore de ceux qui viennent saloper HARAJUKU avec leurs Djembés et qui vont convertir YUKO a l’ ISLAM !
    Bah tant que c’est pas des sales ROUGES en Keffieh….

    Dis-moi le grand-pere , c’est pas un ancien « biologiste » du camp 731 ? Gratte un peu son subconscient , il pousse pas des hurlements en plein sommeil ? il est pas devenu vegetarien ?
    les derniers couillus du Japon, c’est bien les vieux….Après eux, le deluge…..

    SARDOU-san !!!! quand je vois sa gueule, je pense à des minots bourrés qui chantent les lacs du KONEMARA (je te l’ecrit en version jap, car ça me fait chier de verifier l’ortographe)dans un bar-karaoke du port de Toulon…. quelle chanson à la con alors !

    FERIC, partenaire officiel de la GAZA CUP ’09.

  6. MAMADOU DIOP et Mlle FUJIMOTO je sais pas.

    Par contre, FOFANA MOUSSA et MIHO, 11 ans de mariage, 6 enfants, c’est par là:

    African Husband & Japanese Wife

    Présenté par la télévision japonaise, c’est presque « family matters », propre à faire pleurer dans les chaumières. Dans la réalité et au quotidien, ça doit être plus brutal africain au Japon.

    En même temps, africain, c’est brutal partout, et c’est pas Maitre Gazonga qui dira le contraire…

    Le grand père, biologiste ? Non, tu le surestimes. Troufion empaleur de bébé en mandchourie, peut être. Il gueule si fort quand il dort…

    Par contre, tu éviteras le « Cla-cla », c’est réservé à Older, toi et moi, on a pas encore fait la nouba complètement bourré au son des lacs du Connemara du coté de Djibouti, alors l’intimité…

    Clarence, GO BACK HOME YOU GAIJIN !

  7. OK, mais rapidement alors.

    Déjà, un « La modernité, c’est d’la merde ! » ne peut en aucun cas servir à la réflexion lorsqu’il est exprimé par un Ojii-chan de 80 balais révolus ! Restons sérieux, il s’indigne plus contre l’âge de ses artères que sur les sus-nommées dérives sociétales qu’il n’est par ailleurs plus vraiment à même d’apprécier correctement.
    Pour le reste, le choix de la raison pour le Japon est pourtant bien de régler ses différents historiques avec ses voisins Chinois et Coréens afin de pouvoir affronter les décennies à venir. L’Europe et les USA auraient à trembler d’une telle alliance… mais je pense que nous pouvons dormir sur nos deux oreilles !

    Sinon, ce midi c’était suhi, ce soir c’est sukiyaki et je vous emmerde !

  8. Moussa et Miho, j’ai kiffé ! Je crois bien qu’on avait des émissions comme ça en france dans les 80’s à l’époque de  » touche pas a mon pote »…
    C’est tellement has-been les « couples de souche »… Les nippons vont finir par gouter a la saveur de la diversité.

    Sinon, tu seras tellement content de ta nouba avec moi que ton lendemain au bureau ressemblera à ça:

    Quand est-ce qu’on va faire les soldes ensemble, Bobod ?

    FERIC, centre de visionnage

  9. Oh mon dieu.
    Tu vis au Japon Clarence Bodicker?!
    Ta bonne résolution de l’année 2009, ce sera de le quitter pour ton bien, d’accord? ( je plaisante, sois heureux et va en paix au Japon, si nippon tu es. J’aurais pu faire une autre rime, certes…)
    La mienne sera de rater l’avion dimanche ou de choper la tuberculose entre temps.

  10. @ Flashmarion: « Tu vis au Japon Clarence Bodicker?!
    Ta bonne résolution de l’année 2009, ce sera de le quitter pour ton bien, d’accord? »

    Excellente résolution ! Et immédiatement honorée ! Si ça c’est pas de la prouesse de superhéro !

    Mais va pas rater ton avion histoire de m’imiter hein ! Parce que tes résolutions me font peur du coup !

    Remarque « The uglier, the better », ça pourrait également être mon modus operandi pour l’année…

    @ Feric: « C’est tellement has-been les “couples de souche”… Les nippons vont finir par gouter a la saveur de la diversité. »

    Avec la crise ? Ce sera surtout de la diversité régionale du coup.

    Non Feric, on pourra seulement compter sur Nico, la Halde, et Rokaya pour nous imposer le concept. D’façons, moi j’ai déjà pris un train d’avance.

    Sinon les soldes, tu n’y penses pas ! Je suis déjà fauché !

    Par contre, si tu payes les coups pour la nouba… J’suis presque prêt à chanter des louanges pour Eric Zemmour !

    Même Emmanuel Todd pendant qu’on y est !

    @ lolo: « Sinon, ce midi c’était sushi, ce soir c’est sukiyaki et je vous emmerde ! »

    Profite, profite…

    Le froid aura ta peau ! Jouisseur ! Insensible ! Capitaliste !

    Clarence, intermittent, chomeur et privé de gaz russe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s