This is shit !

New kid on the block

Banlieue

Banlieue(s): A nous de vous faire préferer le train ! (et encore, c’est pas gagné)

Alors que Luc Besson a décidé de jeter l’éponge dans le 9-3, que Ladj Ly filme toujours les violences policières et que B2oba envoie valser sa bouteille de sky en plein concert, on croyait la banlieue et son image définitivement foutue. Oubliée à jamais par les caciques de l’UMP et les médias, elle semblait vouée à mourir dans l’indifférence générale, même celle d’Augustin Legrand. A croire que Kärcher et Tazer n’y investiraient jamais…

LA CRISE ? C’EST DU LOURD !

Et pourtant, aujourd’hui, la banlieue s’est enfin trouvé un nouveau chantre, un combattant à la juste cause, son « Obama » du ter-ter, « LE » porte drapeau qui fera taire les politicards et les parlementaires, les journaleux en mal de scoop et les profiteurs venu se refaire sur le dos de la bête. Oyez oyez, le voici, sobre et humble, sortant à peine des rangs du rap « conscient », j’ai nommé : Abd al malik.

abd_al_malik

Abd Al Malik, chantre du bien vivre !

Sur un beat de violon chipé à son pote handicapé slammeur, notre ami fait la nique de cette même culture « nique ta mère », et sentence les dealers gratteurs de couille, chante la beauté de la mixité et de ces femmes du ghetto, vaillantes à réclamer du respect en air max requin. C’est du lourd ! Ouais, fini le modèle Pierre Bellanger aka The Frenchy-French Suge Knight ! Adieu les putes mineures, la coke, les jantes chromées et pisser sur la république française en vomissant sa haine en bon rap « français ». C’est du lourd ! Ce larmoyant plaidoyer pour cette France de la diversité qui se lève tôt et qui n’y gagnera pas beaucoup plus, de ces gens humbles simplement désireux de payer leur loyer « honnêtement », arracherait des larmes de « croco » à tous les bourgeois bobo qui méritent bien, eux aussi, leur couplet. Oui, c’est du lourd !

Pas certain que Morsay soit capable de comprendre le message, ou que les bourgeois abandonnent le caviar et optent pour LIDL ou ALDI, et que les uns et les autres se mettent à renoncer au shit marocain. Pas certain que cela change le voyeurisme des médias et les comportements victimaires de l’autre côté du périph’. Pas certain que la diversité soit l’échappatoire d’une nation, quand la HALDE s’amuse à réécrire les livres scolaires. Pas certains que ce discours touche simplement son vrai public…

Alors qui remporte le « fight » suivant ?

justice pris en flag' VS abd-la-grande-gueule

Bon, ça m’emmerde un peu, faut le dire, parce que je m’appelle Clarence Boddicker, et que c’est une belle ordure dans Robocop, un salaud de première et tout, mais là, y’a pas à tortiller du cul: Abd l’emporte haut la main. Ouais, bravo pour l’essai, celui de redonner le goût d’une certaine France, et de valeurs qu’on croyait à jamais disparues du langage commun. Bravo de s’essayer à revaloriser l’ensemble, loin du rap « bizness » prêchant la haine et suintant la violence comme une vidéo Kourtrajmé. D’aucun dirait que Abd fait le bon « nègre », mais moi je dis: C’est du lourd, un truc de malade !

Chuck Norris approved

Abd, prochainement dans Walker, texas ranger ?

Enfin bon, pour faire honneur à mon pseudo, et parce que j’ai du mal à écouter trop longtemps notre ami, on finit en fanfare avec des bad boys bataves (les inévitables BBB) un rien « nasty » ! Et promis, le prochain article, je me rattrape !

The Opposites ft Sef – Me Nikes


Publicités

21 réflexions sur “New kid on the block

  1. Ton billet ? C’est du lourd !

    Ton style se perfectionne, ça coule tout seul. Clarence en première place des blogs underground.

    Cette voie qui ne se prend pas au sérieux a bien plus de sens que les blogs aux jolis ramages qui polluent les premières places du classement wikio,
    Bien plus que les blogs torchons qui endoctrinent !

    Yeah ctoileblog, en mode massacre. (copyright clarence boddicker)

  2. j’en avais parlé d’Abd Al Malik, voici quelque temps, mais ça n’avait pas déchaîné les foules, on m’avait même raillée, comme d’hab’, j’ai l’hab’, le rap… la banlieue, bof, me disait-on. Et puis, je ne suis pas, comme notre cher Greg le rêve, une blogueuse espérant être dans le top ten des blogs en vue… je me contente de mes 30-40 visiteurs quotidiens, je les apprécie… Je n’ai sans doute pas l’allant et le « plumage » (emballage) qu’il faut pour ça. Mais, je vais vous dire un truc : « je m’en fous ! et contrefous »… en attendant, voici le lien sur le billet que j’avais écrit… ;-)))

    http://luciamel.over-blog.fr/article-18482527.html

    Mais j’aime aussi beaucoup Grand Corps Malade… là aussi on m’avait un peu charriée… Greg… ben ouais, je sais pas… j’ai le don pour déranger, pour aller dans le mauvais sens du poil…

    http://luciamel.over-blog.fr/article-16770759-6.html#anchorComment

    http://luciamel.over-blog.fr/article-17501472.html

    M’en fous…

    Au fait, merci pour ton billet, j’adore Abd Al Malik, et oui, tu écris super bien.

  3. « Et promis, le prochain article, je me rattrape ! » Mais faut pas Clarence ils sont toujours chouette tes articles

    Millie jolie, en mode léchage

  4. MONSIEUR Abd Al Malik…..APPROVED BY FERIC !
    Et rien que pour ça, ça c’est du LOURD .

    Et MORSAY… ahahhaha !
    lui, il a pas la BOGOSSITUDE de VENDETTA ou d’ OBAMA.

    On vit une epoque formidable avec tous ces gens.

    FERIC, qui rigole encore du futur chien batard d’OBAMA.

  5.  » Clarence, premier sur le rap  » Je connaissais Abd Al Malik mais pas « C’est du lourd ». J’aime beaucoup son style et ce contre-courant qu’il a su entretenir. Il y avait de la place apres le silence de celui qui chantait « bouge de la » (Comment c’est deja) Je regretterai seulement que l’on doive vraiment tendre l’oreille pour capter son message, comme dans  » Gibraltar « ou « la Gravite ».

    Merci Clarence pour ton blog underground.

  6. @ Older: J’ai rien compris ! Tu voulais dire qu’il aurait du faire réciter son texte par quelqu’un d’autre, genre un vieux ou une gamine, comme dans la pub « Queyzac » ? Où est l’intérêt alors pour lui d’aller faire déclamer son texte par d’autres ? Parce qu’en plus, ils perdent en « crédibilité » ????? J’ai vraiment du mal à te suivre…

    @ Millie: En fait, j’avais l’impression d’oeuvrer au bien, et bon, avec un alias comme Clarence Boddicker, c’était moyen… Alors, on contrebalancera avec un sujet sur une belle ordure qui vaut le coup ! 😉

    @ Lucia: Honnêtement, j’ai vraiment du mal avec Grand Corps Malade et le slam en général. Je te cache pas qu’à l’écoute, c’est dur ce mélo sirupeux trop plein de violons… Enfin reste le texte, qui a du sens.

    @ Roban: « Il y avait de la place apres le silence de celui qui chantait “bouge de la” (Comment c’est deja) »

    C’est Mc Solaar et il ne s’est jamais vraiment tu. Et effectivement il y avait de la place entre lui et Abd Al Malik. Une place généralement mal occupée, mais il y a certaines pépites qui échappent au formatage stupide de la profession…

    Le résumé et peut-être l’apothéose du genre, c’était en 1998:

    IAM – Demain c’est loin

    Sinon, « Underground », comme vous y allez !!! 😉

    @ Greg:
    Toi, t’es vraiment mon frère de blog. Je ne sais pas. On ne se connait pas dans le réel, mais j’ai toujours eu énormément de sympathie vis-à-vis de tes posts, de ton blog, et de cette manière que tu as d’écrire. Le hasard aura voulu que tu écrives sur Boris Bergmann-Grünebaum en même temps que moi ! Et on dira que le hasard fait bien les choses !

    @ Feric: Nannnnnnn, m’oblige pas à te « smiley » !!!!!!! 😉

    Merde…

    Clarence, Chuck « Approved » Norris

  7. Je n’aime malheureusement pas du tout la facon dont il recite son texte. Avant d’ecouter le message, je prete attention a l’instrument qu’est la voix et quand j’aime pas, ca deteint sur le reste, dont le texte.
    Et puis meme le texte, il y a des trucs bien dans le fond mais c’est panpanculcul – jsuis une victime – style la moitie du temps…

    …d’apres moi hein.

  8. « Et puis meme le texte, il y a des trucs bien dans le fond mais c’est panpanculcul – jsuis une victime – style la moitie du temps… »

    Older, sérieux, je crois que t’as pas vraiment écouté ni le morceau ni les paroles. C’est pas ta came hein ?

    Ok, moi c’est le côté flon-flon des violons qui me sort par les trous de nez, mais le côté « panpanculcul – jsuis une victime » tu m’expliques ?????

    Clarence, surprise kinder

  9. Le mec il lance des fleurs qu’a ceux qui galerent ou qui sont proche de son milieu a lui.

    Il commence par sa maman, le pere de son pote, les immigres
    « Et puis t’as tous les autres qui se lèvent comme ça, tard dans la journée, qui se grattent les bourses… »

    Son discours reflette trop « les pauvres, c’est des gentils, respect. Les pas pauvres, pas bien, c’est pas du lourd. »

    Et c’est ca que j’aime pas.

    …d’apres moi hein.

  10. Ah bon, Ok, autant pour moi… Je ne savais pas que tu préférais les rappeurs qui baisent la France et l’Etat, tripotent des « biatchs » dans leur « kamos », et glorifient le fric facile et les séjours en Gard’à’v…

    Euh, enfin, d’après moi hein !

    Mais au fond, tu dois avoir raison, ce sont probablement les dernières « valeurs » refuges du moment.

    Allez hop, cadeau:

    La Fouine – Cherche la monnaie

    Clarence, dirty deeds done dirt cheap

  11. j’aime tes excursions dans la foret de skyblog, surtout dans ma hutte.
    Le commentaire est toujours soigné.

    je t’ai laissé un petit mot sur la table de ma salle a manger…
    j’ai vu que tu es passé, que tu as bien laissé tes mocassins à l’entrée et ta cravate sur le canapé.
    J’espere que tu repasseras d’ici là pour comprendre pourquoi daniel craig n’a rien a voir avec l’ Amiral.

    sinon, ton bisou a pasukaru, ca ressemble plutot au baiser mortel du dragon.
    piquant comme une morsure de veuve noire, encore un post qui va encore faire couler beacoup d’encre sur les claviers…dommage que le post de « l’homme riche sans cravate » soit un peu vieillot et est descendu de quelques rangs.
    les skyblogiens ne regardent que le dernier post, c’est bien connu.

    reviens quand tu veux à la maison, ça sent bon la lessive et le linge mouillé.

    FERIC, l’ennemi de mes ennemis sont mes amis, jusqu’au jour où je n’aurais plus d’ennemis.

  12. Attendez les mecs : y’a du second degré, c’est ça ? P’tain, je passe à travers tout en ce moment… Soignez vos effets, j’ai dit, merde…

    En même temps, Clarence, faut avouer que Oldergod n’a pas totalement tort : la simple phrase qu’il cite est gratinée… Je m’étais fait à peu près la même réflexion… avant d’arrêter l’écoute du clip…

    [Ré-écoute, au cas où…]

    Ouais, bon, OK, si on va jusqu’au bout, c’est pas si cliché… C’est respectable mais c’est… j’sais pas… Un brin attendu… Ou bien c’est le style qui ne se prête pas au message… Les violons, tu as raison…

  13. Bon, je crois que la plupart ici a compris mon propos. Et j’espère celui de Malik. Enfin, ça reste à voir…

    J’ai un mal fou avec les violons, c’est un fait, et honnêtement, je suis encore loin d’aller acheter un album du monsieur. Oui, je reconnais que la chanson et les valeurs défendues pèsent aussi « lourd » que des loukoums en fin de repas. C’était peut être un peu trop. Toute cette abondance, on dirait un soir de ramadan. A croire qu’il est généreux Abd Al Malik. Trop peut être. Seulement messieurs, dames, j’ai envie de vous dire:

    Putain, mais réveillez-vous !

    A croire que le lessivage de cerveaux fonctionne à plein ! Aujourd’hui, si on crache pas sur certaines valeurs, comme se responsabiliser, respecter son pays (d’accueil ou pas), les femmes, on passe pour un mièvre qui n’a rien compris, ou au pire pour un sarkozyste enfiévré parce qu’on défend la « valeur travail » !

    Le syndrome « Justice »…

    Faut m’expliquer là. La phrase (voir même le couplet) qu’Older cite vise explicitement certains individus, si valorisés dans les clichés du sky-rap. Et après, on lui cherche des poux parce qu’il prend le parti de donner en exemple les gens qui travaillent à ceux qui dealent. Et qu’il fait l’apologie de cette majorité silencieuse qui se lève tôt à celle qui brûle des voitures pour se faire remarquer.

    C’est marrant, parce que j’ai l’impression que ce mec va à contrecourant du discours banlieusard trop généralement vendu dans les médias. Qu’il véhicule des valeurs qu’on a même plus envie de défendre et que par lâcheté, les gens ont appris à mépriser. Des trucs pourtant simples, comme travailler, ou assumer des responsabilités de père, étudier pour devenir quelqu’un…

    Et on vient m’objecter que « Le mec il lance des fleurs qu’a ceux qui galerent ou qui sont proche de son milieu a lui.

    Il commence par sa maman, le pere de son pote, les immigres »

    De l’art de louper la cible…

    Older, ce mec défend des valeurs universelles par le simple prisme de ses proches, valeurs qu’on a trop souvent oubliés dans les banlieues, qu’on abandonne à une chienlit comme Morsay. C’était ça le truc qui te gênait ? Qu’il ne jette pas de fleurs sur la classe moyenne française ? Mais mon grand, faut écouter Bénabar pour ça !

    Pour le reste (le côté « victime », pauvre et immigré c’est vachement mieux que riche = méchant), je met ça sur le compte d’un peu de mauvaise foi, et cet esprit de contradiction typiquement français. Seulement gaffe, tu sais ce qu’il arrive quand on pisse contre le vent…

    lolo, c’est rien, on est en passe de se pacser avec Feric ! Alors on évoquait la possibilité d’inviter à la noce Olivier de Kersauson, qui pour le coup, nous la jouerait façon Daniel Craig, le smoking, le baise-main et tout le tralala !

    Ca va là ? Les effets sont dignes de Jean Bortenssis ?

    Bon, je vais regarder un film moi…

    Clarence, grindhouse movie

  14. lolo, c’est rien, on est en passe de se pacser avec Feric !

    Ah, non non, c’était pas pour lui la remarque « 2nd degré » : c’était pour Oldergod (une private-blog-joke référence au PQN, bref…). Moi Feric, c’est simple, j’ignore ses commentaires, je ne peux pas mieux dire.

    Tant qu’on est dans la finesse, et que le débat devient intéressant, j’enfonce le clou encore un peu :

    Clarence… Mon Clarence…

    Je pense que c’est une question de forme : à l’instar des violons, le texte a aussi vocation à faire pleurer dans les chaumières. Comme tu prends l’exemple de « Justice », tu conviendras que, pour défendre une position beaucoup moins facile (comme tu l’indiques), Abd al malik nous propose quelque chose d’un tantinet maladroit (je ne vais pas me lancer dans une analyse de texte, mais bon, tu as compris). Mais il apporte aussi sa pierre à l’édifice, je ne critique pas ça.

    Oldergod n’a fait que des remarques de forme. Je ne pense pas qu’il soit du genre à niquer ta mère. Et la preuve, il vit au Japon la pays de la tolérance et de l’ouverture d’esprit. Ah… Non, c’est pas le Japon… C’est lequel déjà le pays de la tolérance et de l’ouverture d’esprit ?…

    (Clarence, si tu veux que Oldergod nous organise à la fin de l’année une nuit de folie avec ses copines à Kobé, tu vas avoir intérêt à être un peu plus sympa que ça…)

  15. Hey ClaCla!
    tu peux pas me parler de mauvaise foi si tu me sors des trucs comme
    Je ne savais pas que tu préférais les rappeurs qui baisent la France et l’Etat, tripotent des “biatchs” dans leur “kamos”, et glorifient le fric facile et les séjours en Gard’à’v…

    J’ai pas dis non plus qu’il disait de la merde, j’a dit que je n’ai pas aime sa maniere de dire ce qu’il voulait.
    J’ai vraiment aime la fin de son texte car j’en ai plus que marre de ces putes qui crachent sur la France, qui generalement louangent une autre destination cherie, mais qui en branlent pas une pour aller dans leur destination cheri justement.

    C’est pas parce qu’il utilise de bonnes valeurs de temps en temps que je suis oblige d’aimer sa facon de raconter, non?

    J’ai ressenti en caricaturant un message du style: « Nous, on a pas la vie facile, on se bat dans le juste, on est lourd », et le « Eux, ils ont de l’argent facile, ils se battent pour de mauvaises raisons avec des moyens malsains. »
    C’est parce que je ressens le « nous », je ressens qu’il s’integre dans cette population qui se bat (qu’il en fasse parti ou pas, m’importe peu) et le fait qu’il s’integre dans cette population qui par son texte attise de la compassion, de la pitie et meme la justice de nos coeurs, pour moi, c’est la qu’il y a la victime attitude.

  16. il en faut pour tout le monde, dans la chanson engagée bleu blanc rouge, Abd Al Malik est au rap ce que Sardou est à la chanson française : de l’émotion subtile tout en suggestion ah ah !

    Malik je suis pour, c’est mignon.. du rap pour maman. On ne peut pas être contre.

    C’est pas bien grave tout ça..
    mais tant qu’à écouter des choses gentilles, autant écouter un artiste : Michel Jonasz, par exemple.Du génie sucré, ça existe.

  17. Older, c’est pas de la mauvaise foi, c’est du mauvais esprit !

    Anyway, it’s just a matter of tastes. Alors pour ma part, je préfère en rester là.

    Sinon, comme l’avance lolo, tes copines là, euh… elles sont jolies ??? 😀

    Clarence, du coq à l’âne

  18. Clin d’oeil du destin ou simple coïncidence ? Notre ami Abd al malik était sur le plateau de France 3 il n’y a pas longtemps en confrontation avec notre ravissante ministre de couleur 😉 Concernant ton match entre le « pré réchauffé » et le « lyriciste » tu sais déjà obtiendras mes faveurs ! Mais je regrette l’époque de Polo « Avec Clic clic, je n’ai plus de balles… » avec sa cohorte de rappeurs français plus agiles que les uns que les autres quand il s’agissaient de manier le verbe avec style et sincérité ! Et pour la crise, je laisse Sarkozy faire des courbettes lors du G20 alors qu’il essaye de jouer les durs dans l’Hexagone ! Vous avez dit authorité ?

    Bdiddy, Aaura, Rick James, Imagination et j’en passe… Classique pas comme ce que l’on peut attendre de nos jours !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s