Born into this...

Change, yes we can !

« Obaminator »

Dans quelques heures, l’Amérique va voter. Et on connait pratiquement le résultat. Certains s’agiteront, diront qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours républicain avant de l’avoir définitivement achevé pour de bon. Les plus pessimistes affichent des rapports alarmistes, comme quoi le méchant WASP votera Mc Cain, parce qu’au plus profond de lui, seul dans l’isoloir, le raciste reprendra le contrôle, etc… Et tout ça pour ne pas qu’on leur porte la poisse !

« Bullshit ! »

Non, on ne peut s’empêcher de réaliser qu’après une campagne pareille, rien ne pourra arrêter la marche en avant du sénateur de l’Illinois. Cette course à l’investiture suprême était tronquée depuis le début. Les symboles étaient trop forts.

Oui, on ne se bat pas contre des mots comme « Change » et « Hope ». On ne peut tout simplement pas les combattre.

Mais quitte à jouer la surprise, on peut toujours s’amuser à prendre les paris ! Et Clarence dit:

« 50 $ sur Mc Cain !!!!!!! »

LCD Soundsystem – New York I love you but you bringing me down

Publicités

21 réflexions sur “Change, yes we can !

  1. IDEM ! dirais-je.
    je mettrais bien mon ptit billet sur le VIEUX CROUTON.
    J’aime profondement les OUTSIDERS.

    Le BOBOMAMA, s’il gagne….ça va être gentil pendant un an avec le matraquage politiquement correct qui va bien ( c’est tellement COOOOOL un Noir a la Maison Blanche…on essaie chez nous ou quoi ?).

    Puis la mode va passer…apres tout, rien de bien transcendant, Noir ou pas, il va redevenir un chef d’etat quelconque avec ses hauts et ses bas. Un pourri comme les autres.

    Puis l’heure sera au CHANGEMENT (une fois de plus) parcequ’au fond, le BOBOMAMA aura rien fait de bon pour ses groupies afro-americaines qui ont voter en masse pour lui à cause de ….. sa couleur ! ni pour le reste du pays.

    La crise continuera, s’intensifiera et le beau parleur aura beau parler , les emeutes s’etendront dans le pays….

    Il sera temps de detruire le veau d’or…..pendu haut et court comme à la belle epoque du far-west.

    Non, une balle bien placée suffira !

    On prend les paris ?
    La balle dans la tête c’est pour debut 2011….

    FERIC, bookmaker du mal.

  2. il y a 4ans je me suis couché avec john kerry en tête….à mon réveil bush sabre le champagne

    sinon olrik je suis en plein fat comeback sur panam’ donc si tu es partant pour un ptit café pense à moi

  3. Ouais Feric, la désillusion va être à la hauteur de l’espoir suscité.

    Par contre, l’effet « martyr », je doute que ce soit de bon goût, même pour la partie adverse. Imagine, on aurait tôt fait de transformer Barack en nouveau Martin Luther. Alors agiter le chiffon « extrémiste » comme le fait Bidden, c’est gros comme une stratégie de Karl Rove !

    N’empêche, combien tu mises ?

    Gonzo, quel plaisir de retrouver monsieur ! Pour les retrouvailles, c’est clair que je ne cracherai pas sur du café (dans un premier temps !).

    You’ve got a mail ! Indeed i will !

    Clarence, america america

  4. oh la la… j’ai voulu te laisser un commentaire et tout a été effacé… tu cliques sur le mauvais bouton et voilà… Ben, en résumé (je vais pas me répéter, tant pis…) je dirai que je suis assez d’accord avec Feric, je crois, en effet, Obama n’est et ne sera qu’un miroir aux alouettes, il fera là où on lui dira… (côté politique internationale), et qu’il fera ce qu’on lui dira qu’il vaut mieux faire… Pour cette raison, avoir une marionnette type Bush (débile) ou un pantin intelligent… (type Kennedy) je ne sais si ça change vraiment grand chose… Mac Cain et Sarah Palin, finalement, ça aurait finalement tellement fichu le bordel que ça n’aurait pas été plus mal…

    Lucia qui en a marre du monde qui tourne en rond…

  5. Le « au final », on s’en tape : ce qui est important c’est les variations. Lucia : un +100 suivi d’un -100 ne fait jamais 0 au final. La pire des désillusions est toujours bonne à prendre surtout si elle suit la meilleure des illusions : la vie naît de la variation.

    Obama, c’est les tempêtes de l’Atlantique, les typhons du Pacifique. Mc Cain, c’est le calme désespérant de la mer morte…

    Si demain Obama devient président, il faut s’apprêter à surfer la vague Américaine. Sinon, ranger la maillots…

  6. @Lolo : oui, je te suis à 100 %… of course ! néanmoins, ma foi est faible pour les 10 prochaines années en l’humanoïde politicus de base… euh… tant qu’il le pourra il nous roulera dans la farine… alors, je me mets à rêver à l’androïde parfaitement programmé… ni d’extrême droite, ni d’extrême gauche… qui fera des enfants au moment voulu, le nombre qu’on lui aura dit.. à l’époque voulue, qui travaillera plus pour gagner plus, puis se retira à 70 ans, et mourra bien sagement peu de temps après (ou avant) histoire de pas trop bouffer les cotisations…

    Obama, toi tu y crois, vraiment ? Mon pauvre, tu vas tomber de haut…

  7. « Obama, c’est les tempêtes de l’Atlantique, les typhons du Pacifique. Mc Cain, c’est le calme désespérant de la mer morte… »

    😀 MDR !

    La vague risque pas d’être très haute. Alors pour le surf, ça me parait léger-léger…

    Tiens, ça me rappelle la « gentille » euphorie qui avait suivie l’élection de Sarkozy. Tout semblait possible à cette époque ! C’était une bête de slogan pour notre compétiteur hors-pair de l’UMP ! On voit où ça mène les conneries de campagne.

    Plutôt que les illusions politiques, je conseille la prémunition et la vaccination !

    Yes, we can !

    Clarence, sceptique

  8. avant qu’Obama existe ( à moins d’être un politologue averti, personne en France ne le connaissait l’année dernière), j’avais un petit faible pour Mac Cain
    – tout d’abord il est né sur la base militaire américaine de Coco Solo. Qui ne voudrait pas être né sur coco solo franchement, ça en jette !
    – Ensuite :
    lorsqu’il s’éjecte de son skyhawk abattu par un missile sol air vietmin, à ce moment bien précis où les balles fusent et qu’en bas il n’y a que la jungle ou la mort, peut-il penser un seul instant qu’il finira président des Etats-Unis au siècle prochain ?

    Franchement qui voudrait remettre en cause un tel scénario de rêve ?

    Moi. Car Obama va nous pondre une super-production encore plus incroyable ! Je ne connais pas encore le scénario, mais il parait que c’est vachement cool.

  9. « Moi. Car Obama va nous pondre une super-production encore plus incroyable ! Je ne connais pas encore le scénario, mais il parait que c’est vachement cool. »

    Ouais, sur le papier, ça a l’air vachement cool ! Encore plus qu’un film de Ben Stiller tourné dans la jungle ! 😉

    Bon, la côte du Mc Cain est à 13/2 ! C’est le moment de placer vos paris !

    http://www.electionbetting.com/

    Clarence, bad lieutenant

  10. @Lucia : « Obama, toi tu y crois, vraiment ? »
    Obama, je m’en tamponne, tu penses bien ! (C’était histoire de faire un commentaire). Mais je me dis qu’il faut bien au moins « ça » pour que l’Américain de base se remette à consommer un peu, disons… les 6 mois à venir ! En effet, plus haut sera porté l’espoir, plus dure sera la chute. Mais le ressac ne vaut pas plus ou pas moins que le sac : ce qui compte, c’est l’amplitude.

    @Clarence : « La vague risque pas d’être très haute »
    Conseille à ton frère d’acheter un peu d’US-Dollar, quand même… Et même si la vague n’est pas très haute, au moins on sait quand elle va intervenir : ça évite de rester les bras ballants sur sa planche pendant des plombes…

  11. Et bien voilà, c’est plié: Obama vainqueur de l’élection présidentielle américaine.

    « Conseille à ton frère d’acheter un peu d’US-Dollar, quand même… Et même si la vague n’est pas très haute, au moins on sait quand elle va intervenir : ça évite de rester les bras ballants sur sa planche pendant des plombes… »

    Deux jours qu’il a placé ses ordres d’achat en prévision de l’élection du candidat démocrate. Et la bourse a toujours eu beaucoup de tendresse pour les démocrates.

    Putain, moi, j’ai perdu 50 $ !

    Clarence, loser

  12. Pingback: Sans Retour « c toi le blog

  13. @Lolo : je pousserai même le sadisme (le masochisme ?) jusqu’à leur dire d’y croire… Si tu veux, comment leur expliquer que nous (le reste du monde) allons, de toute façon, devoir payer pour que les Etatsuniens se sortent du caca dans lequel ils nous ont tous mis… Mais, existe-t-il une alternative ?

  14. J’adore ce terme (juste et plebicité par mon humble et magnificient Moi-Même, soit dit en passant) qu’est « Etatsuniens », tellement propres aux diplômés de fac de géo et autres lecteurs du monde diplodocus, äh, diplømåtiqüē.

    Dans mes bras, Camarade !

  15. @cher très cher… ça n’est qu’un terme exact… ou, en tout cas, répertorié dans le Petit Larousse, et le Petit Robert… je ne suis ni diplômée de fac géo, et lectrice très très irrégulière du Monde diplodocus… il se trouve que je me retrouve souvent avec des sud-américains, qui ne supportent pas qu’on dise « américain » pour qualifier les… euh… enfin, bref, ceusses qui ont voté Obama. Alors, il y a peu de temps encore, il paraissait incongru de dire une professeure, une écrivaine, on a encore du mal à dire une médecin (médecine, ça ferait bizarre), une chirurgien(ne)… d’où la fameuse blague… que je vous raconterai un autre jour… mais, une Bretonne… ça on peut le dire.

  16. Tu veux un RIB pour le virement ? 😉

    Hum, comme le dit Tante May: “de la monnaie qu’on peut échanger” ?

    Alors moi, je paie qu’avec du liquide !

    Ce sera ma modeste contribution à l’économie « réelle ».

    On règle ça dans un bar ??! 😉

    Clarence, alcoolique anonyme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s