Born into this...

Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

Sevran-Livry, RER B

Les fils de Jacques Mes’…

Fatigué et frippé, les paupières lourdes mais tentant de rester vigilant, je me laisse aller à la rêverie, dans ce RER B dont le parcours depuis l’aéroport Charles de Gaulle n’a rien d’une promenade romantique. Un jeune noir encapuché me réveille de ma torpeur de Jet-laggeur. « Les gens ? Mais j’m’en bats les couilles des gens ! » s’empresse-t-il de déclamer à la cantonade, le lecteur Mp3 crachant du Seth Gueko. Je suis en train de penser à ces séquences de fin du monde du film « Les fils de l’homme ». Dans le brouhaha sonore qui accompagne l’arrêt à La Courneuve, je distingue des ombres qui se battent sur le quai d’en face. Le grand père m’avait prévenu, ce serait le « Choc »…

En transit par la Gare du Nord, je distingue les traits de Vincent Cassel en Mesrines, dans l’Instinct de mort de Jean-François Richet. Visiblement, les figures d’hier pèsent toujours aussi lourd…

Big up à Jules Lafargue ! Yeah, Hasta siempre !

En retrouvant mon frère dans ce café, je sais déjà que les idées germent depuis longtemps dans son esprit. Il prépare intelligemment son braquage depuis quelques semaines. L’ensemble a mûri plus durablement avec la crise. Il m’expose son propos en termes clairs. Le verbe est éloquent et la passion semble raisonnée. Sûrement son côté « Financier ». Espérons que le projet sera lui « raisonnable ».

Inquiétudes

Dans la chaleur de cette rame du métro, je repense à ce rêve de Lucia Mel: « Cette nuit j’ai rêvé d’un frère qui retenait l’autre tombant dans le vide, puis lui-même se laissait aller au fond du goufre pour venir en aide à celui qui avait chuté… ».

J’en viens à prier que Lucia n’ait pas des dons extra-lucides.

Apocalypse Now – King Crimson Tribute

Publicités

3 réflexions sur “Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

  1. Ah Sevran-Livry sur le RER B que de bons souvenirs… Un grand merci à nos amis communs habitant dans le coin pour ne pas les citer ! Je vois que tu ne te lasses pas de ce trajet aussi folkorique qu’un safari au bled ! Trèfles de plaisanteries, je suis à peu près dans le même cas que ton frère et c’est vrai que l’avenir n’est pas radieux mais en même temps qui n’est pas au courant… On ne parle que de ça et Sarko veut même garder la présidence de l’Europe un peu plus histoire de briller… Un peu comme Danny Dan et les Sages Poètes de la Rue avec leur maxi « A notre tour de briller » ! Concernant la passion elle a plutôt fait place au sceptiscisme teintée d’une pointe de réalisme même si je pense que nous aurons des jours meilleurs et que le projet de ton frère verra le jour sans accroc j’espère 😉 Et pour le braquage, j’espère que son équipe est rodée un peu comme Ocean Eleven sinon il risque de connaitre le même sort que notre ennemi public n°1 français…

    Bdiddy, dans divers paniers tes oeufs tu mettras…

  2. pour te rassurer… dans mon rêve, c’est moi qui retenais par la main ce frère devant rejoindre l’autre dans sa chute, mais le deuxième ne voulait pas être « sauvé » seul, il se laissa donc tomber plus bas, pour mieux aider son frère… et là il me regarda, souriant, car il ne voulait pas être sauvé seul. A mon avis, les deux se sont régénérés l’un l’autre.

    Il s’agit de notre monde.

    Lucia, conseil en apocalypse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s