La culture chic et pas cher

Sentai forever

X-or, la légende !!

J’avais peur ces derniers temps d’avoir légèrement abusé du Japon à travers mon blog, mais ceci dit, les envies de Greg ont ramoné de furieuses démangeaisons, celles de vous parler « Sentai ». Cette outrance de plus ne plaira peut être pas à la majorité, qui se demandera peut être de quelle énième connerie nipponne il s’agit. Mais nous, on encule la majorité, dès lors qu’on vous parle de sentai !!!!!!! Non mais oh, bordel !!!!!

Je vous le dis: Haro sur les sentai !

Plus sérieusement, parler sentai, c’est en quelque sorte jouer avec les souvenirs, et les souvenirs d’adolescent, c’est sacré ! D’ailleurs je vous le demande: Qui n’a pas vibré sur le générique mythologique de X-or ? Qui n’a pas rêvé d’adopter un homme-singe de l’espace (au moins ça merde !) ? Qui n’a pas fabriqué de splendides vaisseaux spatiaux à multiples imbrications, tout en imitant d’un « pfuii pfuii » des lasers violets pulvérisant tout ? QUI ?

Hubert, un brave parmi les braves

Cette folie, première vague du phénomène « Cool Japan », on la doit en premier lieu à un défricheur de génie, j’ai nommé Hubert Chonzu. Avec un nom pareil, qui lui donne le droit de ressembler à un vieux prof’ complètement fou sur mon blog et sert accessoirement de passe-droit spécial, ce bon Hubert s’est empressé de faire de l’oseille avec un tas de séries japonaises (X-or et San Ku Kaï pour n’en citer que quelques-unes) et de mangas achetés en stock à l’époque pour pas grand chose, et qui deviendront avec le temps quasiment CULTE dans notre beau pays. En gros, c’est grâce à lui si la France est devenu le deuxième pays consommateur de manga dans le monde et le premier exportateur de WH attardés et boutonneux au Japon, ni plus ni moins !

En plus d’être un génie génial, Hubert s’est totalement réapproprié ces séries (appelées « Sentai » au Japon, on vous le rappelle, au cas où !) en inventant de nouveaux génériques, qu’il faisait chanter à pas-cher par des interprètes sous analgésiques et parfois handicapés. Résultat: Des milliards d’adolescents resteront à jamais nostalgique des interprétations de Bernard Minet ou Noam. Assurément un coup fumant !

Quoi ? Bernard Minet ? Je vous préviens: Vos conneries, ça suffit !!!!!!!

Non content d’avoir développé notre esprit critique et méchant, qui servira à créer la plateforme de veille cinématographique Nanarland, Hubert nous aura permis de pouvoir rire aux dépens des cosplayers francophones. Un grand merci Hubert !!!!!

Une fessée ?

Mais passons les innombrables qualités d’Hubert, et concentrons-nous sur le produit. A l’origine donc: Les nippons. N’ayant pas la prétention d’expliquer le pourquoi du comment de l’affaire (de nombreuses batailles idéologiques demeurent entre spécialistes quant à l’origine du pourquoi du Sentai), je me bornerai à simplifier à l’extrême. Il y a des monstres très (très) méchant, et le (les) héros surgira pour sauver le monde de leurs griffes diaboliques et pourra peut être emballer accessoirement la jeune fille (qui s’appelle Nathalie en VF, doit-on le rappeller).

Nan meurs pas !!!!!!

Mais en rester principalement sur X-or ou San ku kaï, ce serait ballot. En particulier quand on se targue d’être l’un des spécialistes du genre (je déconne hein !). Petite sélection du genre:

Kamen Rider – 仮面ライダー

Kamen Rider, c’est un peu le prolongement des débuts, ceux de Gekkou Kamen, l’un des premiers sentai original (au passage, petit clin d’oeil au film de Takahata, « Mes voisins les Yamada »). Et c’est cet improbable masque de mouche/abeille qui va faire en partie sa renommée. Mais pas seulement, car Kamen Rider c’est aussi et avant tout, une formidable épopée autour de la passion des nippons pour la moto. Avec des années d’avance sur Tonnerre Mécanique ! Sûr que des mecs comme le Ghost Rider ou Pascal, le prince noir du périph’ sont des aficionados ! Et puis merde, Kamen Rider, c’est aussi une des plus grosses galeries de monstres, et les transformations les plus bandantes de l’histoire du sentai !

Rider KICK !!!!!

Kamen no Ninja Aka-Kage – 仮面の忍者 赤影

Akakage, c’est un peu la cerise sur le gâteau du sentai. Parce qu’avec lui, on comprend que Naruto c’est l’âge de pierre du ninja ! En l’air, sur l’eau, dans les arbres, à cheval, accompagné de ses deux acolytes, le ninja au masque rouge et au brushing impeccable terrorise les vilains et n’a pas peur d’affronter des varans géants ou des golem de pierre ! En même temps, il en faut plus pour impressionner un mec qui cache des bazooka dans ses manches ! SUGOI !!!!!!!

The Ninja March

Spectroman – スペクトルマン

Et enfin, Spectroman aka Spectreman en VF, le sentai qui prouve bien que les japonais sont les inventeurs du crack… Jugez vous même: Des singes diaboliques avec des colliers de perles, panoplies de cow boy et lunettes de soleil voyageant dans des soucoupes volantes ont décidé de s’emparer du monde avec leurs potes monstres de toutes sortes ! Mais Spectroman veille !

« Plus rapide qu’un missile…« 

What the f**k !!!!!

En bref, j’aurai pu aussi parler de LionMan et sa transformation qui ferait pleurer de désespoir Manimal, Kikaider et son side car d’ingénieur de chez Honda ou encore le plus mythique, et probablement le ROI du genre: Ultraman.

Mais j’ai passé une nuit à écrire tout ça avec une bouteille de rhum, les yeux explosés sur des centaines de vidéos YouTube et honnêtement, le seul legs qui me reste à vous refiler, c’est du grand n’importe quoi… Sur ce, Oyasumi !

Ultraman pète un câble

Publicités

20 réflexions sur “Sentai forever

  1. Merci de me rafraichir la mémoire, ce ne sont pas pour moi des souvenirs d’adolescente mais j’ai adoré quand même que l’on partage quelque chose en matière de folie…
    bon we

  2. Pingback: Merci Clarence… « Les Folies de Millie jolie

  3. Merci pour ton billet !

    A noter : doublages de Roger Carel sur X-Or et de nombreuses versions françaises de Sentai ! on a presqu’envie de rebondir sur un billet sur le doublage à la française ah ah ah

  4. Moi ce que j’ai kiffé il y a quelques mois, c’était  » CLARENCEMAN versus les Hommes-crabes de la galaxie SKYBLOG » !

    Assurement, l’une des plus belles series SENTAI…. Notre héros en mocassins à gland (son cri: GLANDOFULGUREEE !) qui se pose sur la planète MONTOKYO AMOI et qui defie le ROI PASAKURU en le narguant sur les bouclettes de sa princesse…..
    Ben ouais, pas malin tout ça. Un claquement de doigt et voilà qu’une horde d’hommes-crabes wesh-wesh, accessoirement « fan » du Japon veulent la peau de notre Clarence.

    Ca a fini trop vite comme série, j’attend avec impatience  » the season 2″ : BACK TO PASUKARU’S.

  5. Millie, chez Clarence, c’est « Open bar » !!! 😉

    @ Greg: Ben quoi !!!!!!??????? C’est tout !!!!!??????

    Juste un « merci pour ton billet » ???????

    Pas d’acclamation, pas de hourrah, pas de mains jointes entre nous, le regard fier et décidé des héros que jamais les méchants ne pourront terrasser ??????

    Où est passé la passion ???? Les roulés-boulés tonitruants et les « Rider Double Kick » ??????

    J’exige le retour du Greg flamboyant, avec sa cape et son grand chapeau d’intrépide bloggeur !!!!!!!! Je veux SPECTREMAN GREG !!!!!!!

    Et ce, immédiatement, sinon GREVE !!!!!!!

    @ Feric: BACK TO PASUKARU’S c’est un sentai qui pue du cul si tu veux mon avis. D’abord, parce qu’il n’y a pas de méchant. A moins d’accepter une énième fois que je ne rejoue le rôle. Ensuite, il n’y aura pas d’interaction. Et qui dit pas d’interaction, dit pas d’action tout court: L’ENNUI TOTAL. Ce sera d’évidence Clarence contre/avec les « gentils » commentateurs dans un script connu d’avance, même si je dis des choses toutes mimi genre: « Ouah, lé gals eles déchire tro sa mèr ». Autrement dit: Rien de très bandant. Du reste, Clarence joue dans un drama (il a passé la vitesse supérieure) plus subtil et intéressant: Sa vie !

    Mais bon, pour notifier un refus catégorique, je pourrais ajouter qu’il utilise la plateforme la plus flinguée du net, et hop, en profiter pour enterrer le bébé avec l’eau du bain !

    Et puis en ce moment, y’a pas, c’est la défaite son blog…

    Non, y’a des cibles bien plus « risquées » et potentiellement plus « riche » que Pasukaru. On va y venir…

    Mais dis-moi, toi, t’as les moyens de nous faire un SUPER SENTAI du tonnerre de Zeus !!!!! Genre, un buandier de l’armée qui partirait en guerre contre la blogosphère mièvre et ennuyeuse. Il pourrait même se fighter avec d’incroyables « monstres » suant l’intellectualisation maximus. Il parlerait même politique !!!!! WHAOUUUUH !

    Allons, du nerf moussaillon, on attend de toi un leadership sans faille !

    Bon, moi, j’vais aller me regarder le dernier épisode d’Italian Spiderman !!!

    Clarence, un macchiato, pronto !!

  6. Dans les modernes, je te conseille
    特捜戦隊デカレンジャー Tokusou Sentai Dekaranger et son revival bioman, ses robots en plastique géant et des monstres de l’espace qui pleurent, quand on leur passe les menottes. Mention spéciale au chef des operations, un chien en peluche bleu.
    C’est du 26ème degres et c’est remarquablement efficace quand tu es defoncé comme un ane.
    Sinon, c’est juste un PowerRangers de plus.

  7. Enfin ! je connais l’origine de ton amour du Japon !!! Les mangas et les séries nippones (il faut dire SENTAI ?) de ton adolescence : oui, tu as raison, ces souvenirs-là sont sacrés et nous marquent à vie (???). Je me demande, à l’heure actuelle, quel univers berce l’imaginaire de nos chères têtes « blondes »; USA (c’était de mon temps, « so far away from LA… »), Japon (du tien et de celui de Greg), et aujourd’hui ??? « back to the USSR » ? marxisme le retour ? non, Ségo n’est pas finie 😉

  8. DAMMMMMED ! Je suis démasqué ! dans un post sur les SENTAI en plus….on ne pouvait pas rêver mieux pour finir l’épisode.

    Le scrip était en effet connu d’avance….NEZUMI ! Traitre !

    C’est vrai que ça pue la défaite en ce moment chez l’Autre.
    (Tu le savais que les top-models métisses sont l’avenir du Japon…ils partent pas gagnants les Nippons !)
    Alors je viens ici, la séance est gratuite et c’est pas sous-titré en SMS (ça je kiffe).

    La plateforme WordPress est-elle compliquée ? je compte jouer le rôle de l’immigré non qualifié en HTML !

  9. Bonsoir,

    Si quelqu’un avait un peu de temps, je suis a la recherche sur Youtube de la partie 3 l’episode intitule « princesse » de San Ku Kai. Il est deux heyres du matin et j’ai les yeux qui piquent.

    Alors oui, j’ai vibre sur San Ku Kai, j’etais un veritable fan de cette serie et je ne me souviens pas avoir aime d’autres realisations de ce type de series. Meme ces marionnettes de l’espaces americaines qui passaient avant San Ku Kai, le samedi apres midi, dont on voyait les fils apparaitres ne me faisaient pas tant vibrer … Ah oui les Thunderbirds ! C’est ca, non ?

    Merci Clarence pour ce post, par contre je me permet un complement d’information concernant ce distributeur francais qui a importe en Europe le sujet de ton billet du jour : Huber Chonzu (sans « T ») de son vrai nom Bruno Rene Huchez qui ne se destinait pas a etre distributeurs de series pour Ado a l’origine. C’est le fruit du hasard, alors qu’il travaillait pour le compte d’une societe japonaise, il cherchait a importer en Europe des biens de consommation, il jetta son devolue sur les series que l’on sait. Il exporta par la suite des matchs de football europeens, tels que les matchs de l’AS St Etienne ! (sic) Je soumet un lien qui te raviera je l’espere … Le nom original de X-Or, Gaban est inspire de Gabin Jean prononce a la japonaise et … J’apprends que le createur de Robocop qui a inspire l’auteur du blog, s’est inspire de X-or … Formidable !

  10. Spectreman, j’avais le 45 T. Je m’en souviens assez clairement. Diffusion en 82 : pourtant je n’étais pas bien vieux ! Comment mes parents m’ont-ils laissé regarder ça ? Et sous les yeux complices de William Leymergie et Cabu. Non, mais quand même !
    Par la suite, le mercredi, c’était Caté et les Scouts… Alors autant dire que les Sentai, c’était pas pour moi. Salauds de cathos : j’aurais mieux fait de rester regarder X-Or !

  11. Roban, la partie 3 de San ku kaï:

    Ah sinon, tu savais que Go Nagaï, le papa de Goldorak a fait lui aussi dans les marionnettes façon Thunderbirds, ça s’appelle Bomber-X en VF.

    Lolo, quel manque de bol ça, louper X-or ! Moi, c’était Ken le survivant qui passait à la trappe. Trop violent qu’ils pensaient mes parents. Alors imagine si je voulais voir l’ami Clarence Boddicker dans Robocop de Verhoeven.

    Mais depuis, je me suis clairement rattrapé ! 😉

    Senbei, ton bon goût est légendaire ! T’aurais pas un bon vieux sentai porno, là, sous le coude ?

    Lucia, les mangas et les sentai à l’origine de mon intérêt pour le Japon ? Hum, pas vraiment… Mais j’y reviendrai.

    (Tu le savais que les top-models métisses sont l’avenir du Japon…ils partent pas gagnants les Nippons !)

    Dans tous les cas, c’est le moins que je puisse souhaiter pour mes (futurs) enfants. Malheureusement, l’histoire et la culture japonaise m’indiquent le contraire, et c’est pas avec la classe politique actuelle que tu risques de voir du changement…

    Feric, wordpress n’attend plus que toi !

    Mode aparté on:
    Putain, on vient de passer 4 buts aux Marseillais !!!! 😀
    Mode aparté off

    Clarence, euphorique

  12. mais tous les boys aiment tokusatsu…^^;
    Mon BF aussi, il regarge « Urtra man series(maintenant, c’est Leo) » sur le cable TV chaque semaine. et je dois le regarde emsemble, ‘sais pas pourquoi ・^・
    ah, Go Nagai!! tu sais son comic « けっこう仮面(Kekkou Kamen,
    pas Gekkou Kamen^^) »? 。。まあ、なんてハレンチな(赤面)!

  13. @Lucia : Sentai : est-ce que c’est d’ici que viendrait une certaine attirance pour le Japon ?… Je ne pense pas que ça soit si simple (mais peut être pas complètement idiot non plus). A l’époque, il y a peu de chance que nous ayons eu une conscience forte de l’origine de ces séries. Est-ce plus tard, au moment d’une sorte d’intellectualisation, par une certaine nostalgie ? Je ne pense pas non plus… Est-ce que des messages subliminaux « Cool Japan » résident dans les Sentai ? Hum… Par contre, il est certain que ces images sont gravées dans la mémoire collective de notre génération. Sans que ça n’est été particulièrement orchestré, ces « imports » ont agit à l’image de la Missionaria Protectiva des Bene Gesserit : il faut bien avouer que lors de mon premier voyage au Japon, une impression de « déjà vu » était prégnante. Le souvenir impossible du goût de quelque chose que je n’avais jamais mangé… Comme une certaine évidence.

    @Oldergod : t’es trop jeune : c’est vrai, c’était nul à ton époque ! Toi, c’est Bioman. Nous, on te parle d’avant…

  14. « Pas d’acclamation, pas de hourrah » c’est comme si tu demandais à Jean Gabin de faire Rabi Jacob ! ah ah

    Je vais essayer de te faire un billet dédicace 😉

  15. tiniak : t’as pigé tekchoz, ta ?
    May Nat : et toi ?
    tiniak : comme toi.

    tiniak & May : CLARENCE… CLA-REN-CE!… viens voir…
    Tante May : mon p’tit Clarence,
    tiniak : Boddicker, quand même
    Tante May : oui, Boddicker… mon pti Clarence, nous sommes très très inquiets, sais-tu. le sais-tu ?
    tiniak : mais oui mais oui mais oui, il le sait, va.
    Tante May : mon p’tit Clarence,
    tiniak : Boddicker…
    Tante May : oui, Boddicker… mon pti Clarence,…

    tiniak & May : T’ES DEFINITIVEMENT BARJO!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s