Art of living

Happiness is a cigar…

Densha otaku

Densha Otaku

Osaka, samedi 20 septembre.

L’indicateur météo indique une température de 31° degré extérieur. Soit le triple de celle d’Helsinki. Si on y ajoute un taux d’humidité effrayant + la menace d’un typhon, et 9 heures de décalage = vous obtenez une gueule de zombie pas aimable pour deux ¥. Oui, je suis de retour dans le pays où les trains sont à l’heure, mais pour l’instant plus qu’autre chose, je me contente d’essayer fermer les yeux, le Financial Times posé sur les genoux. Et je rêve de poser mon derrière sur des toilettes immaculées.

Chiottes & telecommande

Chiottes & Télécommande

Dans ce Yakinikuya, le grand père a du mal à macher sa viande. Moi je m’essaye à parler de la crise financière et de ces répercussions au Japon. Ça n’intéresse visiblement personne. Ici, on a jamais entendu parler du Financial Times. Seule l’évocation de la future nomination du chef du PLD fait des vaguelettes. Le grand père se rassénère. Les accents populistes de Taro Aso ont eu l’heur de plaire. Entre deux services de sake, ma femme s’essaye à faire le lien entre Koike et Margaret. J’embraye sur le bibimbap et la langue de boeuf. Alors que tout fout le camp, nous, nous avons choisi de partir en villégiature. Dans une semaine, on s’envole pour l’indonésie, direction Bali. Après nous le déluge.

Soudain, le grand père émerge, tel un mont Fuji chauffé à blanc :

”解散じゃ!日本はもう解散じゃ!!”

Il est grand temps de finir le repas, sur une volute de tabac. Pas sûr que Bach soit au rendez-vous…

Hamlet, The Mild cigar

Publicités

6 réflexions sur “Happiness is a cigar…

  1. Tiens, on reprend les mêmes et on recommence ! Je me souviens en avoir parlé de celui-ci, il y a un an tout juste, chez SupaRoban. J’ai le souvenir d’images à l’époque, il était ministre des affaires étrangères, et il tentait, pour la bonne figure, de faire la conversation avec un américain. En réponse, un « What? » agacé semblait en dire long sur ses capacités à articuler l’anglais…

    Je pense qu’on va bien rire avec celui-ci : vivement les premiers scandales !

  2. Okaeri !
    Eh oui, nippon no rinri ga chinbotsu, y’a plus de valeurs.
    La preuve, y’a une gargotte a cote de chez moi qui s’appelle bukkake-ya. Je vais ouvrir une patisserie cream-pie sous peu, je pense.

    Sinon, si tu veux faire un truc, c’est avec plaisir !

  3. Source : AFP
    24/09/2008 | Mise à jour : 21:10 | .
    Nicolas Sarkozy a adressé ses « félicitations sincères et chaleureuses » au nouveau Premier ministre japonais, Taro Aso.

    Dans une lettre rendue publique par l’Elysée, le chef de l’Etat exprime sa « conviction que l’action que vous vous apprêtez à conduire contribuera au rayonnement du Japon et poursuivra l’oeuvre de réformes économiques et sociales engagées par votre pays ces dernières années ».

    Je pense qu’on va bien rire avec celui-ci : vivement les premiers scandales !

    Yep lolo, je sens aussi qu’on risque de se marrer en 2008/2009 avec cet improbable duo: Nico et Taro ! Ils feraient un excellent manzai, non ?

    Tadaima Senbei !

    Je prevois deja les rejouissances sur Tokyo ! D’ici la que tu puisses nous ouvrir ta cahute: Aux delices de Senbei !

    Clarence, « talento »

  4. Je vois qu’au niveau du pays du soleil levant tu sais prendre le temps de savourer le moment… Surpris d’apprendre qu’au Japon ils ne s’intéressent pas au Financial Times ! Tu me diras parfois ils ont dans une autre dimension… Bonne nouvelle j’ai enfin eu le tee shirt personnalisé « Lord Of Panam' » ! Tout suite attitré au fond de page de mon Blackberry… J’essayerais de te faire péter les photos 😉 Pour rebondir sur Sarkozy, le discours proné hier n’annonce rien de bon… A part quelques trous en plus sur nos ceintures et des vaches maigres comme en Inde !

    Bdiddy, qui fait ses affaires en « catimini »…

  5. ah, les toilettes nipponnes ! on m’en a dit le plus grand bien (« on » c’est l’amie avec qui j’étais à NY), elle en a fait des dizaines photos. On (c’est « nous ») était à côté de Wall Street, (complètement déconnectées… d’internet et autres joyeusetés) et on n’a rien su du monde qui s’écroulait. Le discours de Toulon, le sommet à l’Onu (ça nous a fichu un bel embouteillage sur l’Av. of Americas, le jour où on se rendait à Harlem), le summit à la Maison Blanche, avec les trois zozos… tout ça je l’ai lu à mon retour, à Roissy.

    Bali… si le centre du monde est partout, où se trouve le bout ?

    Fais un bon voyage.

  6. Oui … Ah ! Aso Taro ! … Je l’ai vu a la TV le jour de sa nomination. Il se rendait je ne sais ou au pas de course vetu d’un jogging et d’une serviette eponge autour du cou et je me suis dit : « Merde, il s’est habille en Sarkozy, ca promet ! » Il n »empeche, l’avantage de vivre au Japon, c’est que ce genre de zozo on a a les supporter qu’une annee au plus. A bientot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s