La culture chic et pas cher

Vous avez « 4 » nouveaux messages.

Marianne, toujours aussi "tendre"...

Marianne, Vox Populo, Vox Dei !

Cette voix m’irrite. Ces messages aussi. Je raccroche, aujourd’hui je n’ai pas envie de les écouter.

Il faisait un peu beau aujourd’hui. Mais c’était un soleil tourmenté par la grisaille, avec une température en petite forme. Un mois d’août à moitié pourri quoi…

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un post gratuit, comme ça, sans raisons particulières. En même temps, je crois que vous y êtes habitués à ces posts « gratuits ». Après la ramasse « skybloggienne », aujourd’hui c’est: « Tendez-la main, et prenez-moi ce putain de post gratuit ! »

Oh merde...

De la littérature pour les « oufs » !

Ouais, je commence par déféquer illico sur Faïza Guène. Désolé de l’urgence à vous l’avouer, mais ce type de torchons plébiscités par l’élite bien-pensante germano-pratine vous ramone de drôles d’envies. Celles de relire « Rêves de Fer », ou Nabe tiens…

Bon, dans un premier temps, je voulais surtout parler de littérature. Pas de Faïza Guène. Alors autant faire dans le concis: embrayons joyeusement sur les derniers livres lus, et qui pour moi, valent le mérite qu’on en parle, à défaut de pouvoir vous donner envie de les lire.

Albert Cossery – Mendiants et orgueilleux

Albert Cossery, un grand sondeur de l'âme

Albert Cossery

Albert vient de décéder. C’est passé inaperçu. C’était le 22 juin dernier. L’homme qui aura su pénétrer mieux que quiconque la nonchalance et la pauvreté noyés dans de la grandeur d’âme s’est éteint. Assurément l’un des grands de la littérature française, et l’un des seuls à mériter le respect du côté de St-Germain.

Irvine Welsh – Une ordure

Filth, un roman de "cochon"

Filth, un roman « cochon » !

Irvine, je l’évoquais déjà au détour de la jubilation ordurière des Boulognes Boys. Et c’est vrai qu’il leur colle bien au cul avec son Brigadier au ténia soliloque. Mais avant d’assumer les insanités que vous avez taggué dans les toilettes au bureau – « Patrick t’es un gros PD ! », on retiendra cette phrase culte, à sortir à tous vos collègues, dès lors qu’on vous emmerde de trop: « Tu peux lécher mon cul, il est parfumé au Bacon ! »

Fédor Dostoievsky – Les bourgeois de Paris

Fédor, une plume et un génie visionnaire

Fédor, il bouffait du bourgeois au petit-déjeuner !

Je ne vous ferai pas l’injure de vous présenter Fédor. Seulement quand le génie de l’écrivain Russe rencontre le cynisme parisien, on peut pas vraiment dire que l’eau se complète au Gaz ! Visionnaire, cette satyre féroce mais guillerette brosse un portrait sans complaisance qui rencontre de l’écho même aujourd’hui. Indispensable à tous ceux qui méprisent ces imbéciles en Vélib’ !

Marc Villard – Le coup du sombrero

Me souviens que Recoba en faisait des beaux !

Me souviens que Recoba en faisait des beaux !

Le touche à tout vendange une nouvelle fois au-dessus du but. Et c’est ce genre de pointus raccroc qu’on aime chez lui. Le 3/4 de couverture lui rend admirablement service :

 » – Papa, j’ai regardé ta boîte, lebourreau@hotmail.com. Deux Japonaises veulent que tu partes au Japon, ce sont des dingues du sombrero. Si tu n’y vas pas, l’une des deux se coupe le sein droit.

– Et l’autre ?

– Elle dit que seul De Rossi a sorti un double sombrero.

– C’est faux. Réponds à ces salopes nippones que ton père est l’auteur d’un double sombrero en seconde mi-temps de Lamberville/Neauphle-le-Château, mars 1996. Je ne vais pas me laisser emmerder par des bridés qui passent leurs week-ends à lorgner des sumos.

– Je lui écris ça, alors ?

– Of course. Il y a des jours comme celui-ci qui me dépriment. Je me fais tellement chier que je vais écrire un livre. Un gros de quarante-cinq pages. »

De toutes façons, un livre dédié à Maradona, et portant un épigraphe de Robert Smith, ça ne peut être que bon, non ?

Henry de Monfreid – La croisière du Haschich

Henry, formidable aventurier

Henry, un formidable aventurier

Henry de Monfreid fut un homme insaisissable. Parce qu’il est d’abord resté libre. Mais si j’ajoute qu’il s’agit là de l’un des plus grands aventurier du XXème siècle, vous attendiez quoi ? Push OFF « Lost, les disparus », et remettez-vous à rêver d’aventures, toutes plus vivantes que vécues par notre inénarrable contrebandier Français, perdu dans cette corne d’Afrique aux milles visages !

Et tant qu’à faire, redécouvrez Louis Garneray, et dites-bien à Stevenson que son île au trésor ne fut bonne qu’à renflouer l’imagerie Disney !

Bon, et pour ceux qui préfèrent les images et le son:

Bouli Lanners, d’abord, parce que c’est un type que j’aime.

Eldorado by Bouli

Eldorado by Bouli

Oui, j’aime ce mec, et vous devriez aussi, parce qu’il chante parfaitement bien « Sunny » de Bobby Hebb et qu’en plus, il filme mieux le « Ch’nord » que Dany Boon.

Eldorado

Et Adam Sandler pour finir, parce que je le croyais définitivement mort et perdu pour la comédie, mais qu’il semble s’être enfin réveillé de sa torpeur de nanardeur.

Zohan, va faire un tour à Tokyo, faut t'occuper de Senbei !

Zohan, prochainement sur Tokyo – Senbei, gaffe à tes tiffs !

Don’t mess with the Zohan !

Les chinois à Paris – Carmeng

Publicités

10 réflexions sur “Vous avez « 4 » nouveaux messages.

  1. je voudrais pas être trop « présente » sur tes comments… même sur les blogs il faut savoir se faire désirer… Chuis encore la première, je voulais pas… mais voilà, il se trouve que juste t’as mis la photo que je voulais poster aujourd’hui ! sauf que moi c’était pas Marianne, mais un kiosque avec la photo du nouveau film « Comme les autres » (si j’ai bien compris un couple homo qui a un bébé, avec une mère porteuse…). Et puis ce que tu dis c’est ‘achement intéressant… alors, voilà ! j’ai encore craqué, j’ai commenté… Et puis demain je la mets ma photo de mon kiosque, na !

  2. Bon, je ne suis pas trop habitué à autant de « news » littéraires d’un coup, ça me fait presque tout drôle !
    Faut dire que sur les skyblogs que je sillonne habituellement, je tombe sur les bouclettes des « gyarus » de Tokyo et autres frivolités.

    Je suis donc très friand de ce type de rubriques et je me laisse souvent porter par le goût littéraire des autres…

    Oui, FERIC a mis de l’eau dans son vin, peut-être trop d’eau même tellement je me sens quelconque ce soir….
    Mes mots ne sont plus aussi « acides » envers toi, la fin de l’été peût-être ou le début d’un grand amour…..

    Alors je tends la main et je prend ce putain de post gratuit comme un bon vieux FREE HUGE des familles en plein Paris.
    Et ça, je KIFFE !

  3. Il y a bien longtemps que je n’ai pas mis la main sur de bons livres… Je vais essayer de m’y remettre même si mes trajets de transports se sont fortement réduits ces derniers temps 😉 Et ça pourrait aussi me servir pour me détendre après le si bon repas bien arrosé hier en compagnie de Ama sur la capitale ! Une expèrience fort intéressante ma foi même si à la base ce n’était pas prévu au programme… C’est peut être ça l’esprit Lords Of Panam’ « Expect the unexpected » comme dirais le slogan NBA 😉

  4. Moi je suis en train de lire « Orm le rouge , Sur les mers de la route de l’Ouest »
    de Frans Gunnar Bengtsson – ça parle de vikings, c’est drôle et cruel ou cruellement drôle .(publié en 1941).

  5. Mais ça m’a l’air très bien ça : « Orm le rouge » !

    Merci Greg ! 😉

    Ouais, y’a comme même pas à chier, je KIFFE mes commentateurs, même Feric, c’est dire !

    Bon, je retourne préparer la suite, histoire de mettre du lait sur le feu.

    Clarence, en mission « danger » comme OSS 117

  6. Histoires de foot, de Vikings, d’ Aventurier, de Coiffeur du grand écran ou fantasme de la victoire d’une race pure (Reve de fer) , même combat ?

    En effet, les commentateurs et Clarence ont l’air d’aimer les histoires VIRILES.
    Je ne vois pas beaucoup de femelles dans cette culture bloguienne ?
    Clarence a t’il une COMMENTATRICE ? une entité qui sent bon la rose et qui n’a pas de poils au menton …. une certaine LUCIA peut-être?

    C’est la sueur estivale qui nous colle a la peau qui nous rend si attiré par la franche amitié virile, là où ça claque bien fort quand les poignes se serrent ???

    Ces derniers jours, Je me suis replongé dans les photographies de tristes Japonaises plâtrées et bandées de Slocombe.
    Ca me change un peu des catins pathetiques et eighties de l’annuaire noir et blanc d’ ARAKI. (Tokyo lucky hole).
    D’ailleurs, j’en avais marre d’avoir les doigts poisseux et de coller malencontreusement les pages de ce livre.

    Allez, je vais me mater un episode de MAGNUM….

    PS : Ne serait-ce pas de l’ HUILE sur le FEU, Clarence ?

  7. En commentatrices, t’as ces hyènes d’Epidemik, en ce moment en vacances (mais pas de « Q »), et que j’embrasse par ailleurs (avant de lâcher un steak en offrande, à reculons). Mais tu devrais faire gaffe à tes miches si le désir te venait d’aller y poster quelques paraphes, elles peuvent être pire que des skybloggeurs quand l’envie les prend, Lucia en sait quelque chose.

    Si tu préfères celles qui s’épilent mais qui ne se débarrassent pas pour autant de « piquant », tu peux aller faire un tour voir ce qu’elles mijotent, elles se prénomment Milla, Millie, Lau, ou encore Tante May…

    Mais est-ce qu’on vient chez Clarence pour faire le « chichiteux » ou prendre ses grades en « voyoucratie » ?

    Et pourtant, depuis le temps que tu me lis, t’aurais dû savoir que Clarence est misogyne !

    Sinon, ces références: Slocombe, Araki, Magnum, je suis censé en déduire quoi ? Du bon goût masturbatoire ou de l’attirance pour les moustachus ? Fais gaffe, Higgins aussi est de la partie !

    Clarence, qui n’a pas encore envie de montrer son Q, lui !

    PS: Pour le lait, tu comprendras lors du prochain post.

  8. Yo Clarence j’espère que tu as reçu mes messages aujourd’hui en homme pressé et occupé que tu es ! Comme je te l’ai dit la dernière fois je vais bientôt avoir le tee shirt « Lord Of Panam' » 😉 Enfin du concret j’ai reçu la maquette ça à l’air pas mal… Tu m’en diras des nouvelles ! Tu ne m’as toujours pas envoyé le ou les liens pour que je puisse profiter de votre joyeuse confrèrie…

    Bdiddy, nouveau membre du B.D.C. toujours prêt pour mettre l’ambiance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s