This is shit !

Le pacificateur

Terrasse et Cocktail au Fumoir, Paris 1er

Terrasse et Cocktail au Fumoir, Paris 1er

J’aurai voulu parler du soleil, du temps qui passe, comme pour cette séance terrasse/photo avec des amis, partageant l’ivresse jusqu’au soir. Mais… J’ai un vilain défaut:

Je suis curieux.

Et j’ajouterai que la curiosité est un bien triste vice. Car parfois, sans pouvoir me contrôler, il me prend des envies bien contestables. La dernière en date: fréquenter des skybloggeurs. Oui, je sais, je mérite qu’on me jette des pierres: OUH, BOUH, LA HONTE ! Oui, je suis un minable. Et j’implore votre pardon à genoux, et en pénitence, je me flagelle et viens à vous pour confesser ces tristes habitudes.

Comment c’est arrivé ?

C’est arrivé comme ça, au détour de mots abstraits, ou de liens véreux. A vrai dire, je crains ne plus savoir. Car c’est une addiction pire que le crack, et je préfère vous dire que j’y ai perdu quelques neurones et accessoirement mes dents. Pourtant, à l’heure grave où les polémiques pourrissent chez des amis, que les géorgiens se font enfiler en brochette par Poutine, que les sportifs français partent à la dérive aux JO, moi, je désertais l’actualité, un peu par lâcheté, mais aussi parce qu’on avait décidé de me distraire ailleurs.

Aaaahhhh la chaleur de l'accueil Corse !

Clarence complote avec ses potes corses !

Cet ailleurs, c’est chez Pasukaru. Ou Scalpa pour les intimes. Je sais, à l’énoncé du nom, on se croirait dans un café PMU de la corse profonde. Mais c’est des rivages nippons qu’on caresse chez Pasukaru, et pour être plus précis, c’est surtout Shibuya qu’on vante. A outrance, en flots incessants, en palabres inutiles, Shib’ par ci, Shib’ par là. On lui donne du diminutif coquin, heureux de croire qu’on a découvert là le bout du monde de l’excellence.

Assis sur le trône d’un savoir tokyoite « underground », Scalpa domine ses ouailles et prêche le bling-bling, le pourquoi du comment des mèches de Gals, les soirées paillettes entouré du gotha et il vous conseille du mieux qu’il peut: « Ne viens pas si tu n’as pas d’argent ».

Drama dans une salle de bain du Grand Hyatt Tokyo

Drama dans la salle de bain. Grand Hyatt Tokyo

Bien entendu, je fais ma langue de pute. J’ironise, à défaut de me montrer respectueux, ou courtois, ou charmant. Et j’ai tort. Parce que j’ai découvert quelque chose sur Sky, c’est le respect. Pas pour moi, non, je suis vulgaire. Du respect, mais simplement pour les gens qu’on envie. Comme dans Closer !

Nous en discutions distraitement avec lolo, mon amoureux transi à moi, entre deux sujets brûlants, comme de l’impossibilité de révéler notre attirance à nos épouses respectives et la question qui nous interloque: Les mecs de IBM sont-ils aussi compétents qu’ils le déclarent ?

Bien entendu, la réponse à cette question est non. Mais suis-je moi-même compétent à vous parler de Japon, et de Shibuya en particulier. La réponse est… Non. J’étais bien tenté par contradiction, par orgueil à vous mentir et vous dire OUI, mais tout ceci est faux, parfaitement faux.

A travers le blog de Pasukaru, j’ai appris à découvrir des horizons qui ne me parlent généralement pas, et avouons-le sincèrement, qui ne m’intéressent que moyennement. Simplement, je subodore en dehors de la vision de ce blog, suite à ce plaidoyer à l’intelligence, que Scalpa est sûrement un mec bien, sincère et très certainement sympathique. Quand à la communauté qui se cache et prêche le respect autant qu’elle s’emporte quand on provoque, prête à défendre son idole, à part le fait qu’elle soit coupable de suivisme imbécile, on subit surtout son désir un peu chiant quand on a quitté l’adolescence: celui de rêver ! Ouais, désormais Shibuya fait autant bander que New York ou L.A. et le Japon s’est transformé en paradis des aspirants à devenir BIGGER THAN LIFE. Et ça, certains l’ont compris plus vite que d’autres, en petits malins du net qu’ils sont. Alors via le quotidien tronqué d’un jeune mec qui se démerde dans l’immensité Tokyoite, sans complications ni prise de tête, sans chercher ni à débattre, ni à approfondir ou déceler la véracité de l’opacité, on peut trouver une petite part de ce rêve nippon, nouvel eldorado des jeunes. Et pour une dose de cette drogue miraculeuse, certains seraient même capable de vouloir vous faire lever de la fonte !!!

Aujourd’hui, j’ai compris quelque chose, c’est qu’au delà des polémiques, on peut toujours dresser des ponts entre les générations, inviter au partage, apprendre à comprendre et connaitre les autres, même au travers d’un simple blog, même en dépit d’une communauté réfractaire et du jusqu’au-boutisme de l’ensemble. Blogger c’est se découvrir et montrer, forcément, et tant pis pour le reste. Quand à provoquer, c’est une stratégie toujours aussi payante. Alors pour me faire pardonner un peu: oui, j’aime Scalpa, Millie (que je lèche courtoisement par ailleurs), Lucia, Bdiddy, les Epidemik et les CGBistes, Roban, Greg, et même Senbei, et tant pis s’il pique et qu’il fume d’affreuses cigarettes. Oui, j’aime la planète, les dauphins, et Laure Manaudou est si vibrante quand elle chiale, qu’elle me donne envie d’aller lui faire un « HUG » (et gratis en plus) ! J’ai envie de sauver les géorgiens et les athlètes au bord du naufrage, envie de partage et de festoyer cul nu dans la nature, communier avec le Dalaï-lama et…

Ok, demain, j’arrête la drogue et je reviens en mode « rageux ».

Ceci était un communiqué pour la compréhension entre les blogs et l’abolition des causes entendues, notamment que les Skyblog étaient ‘achement mauvais…

(euh, ouais, enfin, y’a un putain de taff quoi).

Elton John – The bitch is back

Publicités

41 réflexions sur “Le pacificateur

  1. T’es pas chié de mettre mon nom comme ça ! Finalement, en terme de respect de la vie privée, tu ne vaux pas mieux que Roban, tiens.

    Et c’est quoi ton cocktail ? Un Cosmopolitan ou un demi-grenadine ?!

  2. lolo a tout dis.

    Sinon, tu t’es bien fait rince la gueule dans les commentaires :p

    A vrai dire, j’ai quand meme un peu tilte en voyant ton com, tu y es pas alle avec le dos de la cuillere. Si ca avait ete moi, j’aurai peut-etre reagi autrement que Scalpa !

  3. Mon Dieu, que de prétention sur ce blog.

    Déja, j’ai eu l’horreur de voir un paire de mocassins Dior sur ce blog et ensuite de voir une personne (vous ?) se prennant pour un Führer de style alors qu’il n’en est rien !

    Des mocassins ? Dior ? A/W 07.

    Tout cela sent très mauvais. On sent tout de suite l’homme, le vrai, qui mange du steak, boit du rouge, va dévalisé le Faubourg St Honoré en compagnie d’une poufiasse (accesoirement sa femme/copine/maitresse ) qui écume les mauvaises galeries pour combler la vacuité de sa petite vie bourgeoise.

    Mais revenons en à ces mocassins.
    Qui achète du Dior depuis 4 ans ? Les ploucs bien sûr, depuis que Slimane a vendu son âme et la coupe au diable. Rassure vous, il vous reste bien Lanvin, Charvey, Falke et tout le toin toin du fumeur de cigars cubains qui se prend pour le hustler du jesaistoutisme.

    « Aller à Hiroshima, pas à Shibuya ».

    Tu n’as rien à Hiroshima, pas plus qu’à Nevers mon pauvre ami. Il ne te reste plus que le seppuku, toi pauvre ame, qui passe son temps à fustiger avec véhémence les pauvres âmes de Skyblog.

    Bon je te laisse retourner à ton martini et ton scotch.

  4. En période de Jeux Olympiques, je dirais que ce post a l’effet de la substance que reniflait le fameux haltérophile Turc dont j’ai oublié le nom (je crois que c’était Soulémanouglou, désolé si j’écorche son nom…) histoire de se mettre un coup de fouet devant les énormes barres à soulever ! Pour la curiosité, je suis un peu dans le même cas mais surement pour d’autres raisons (c’est ça quand on a des parents qui viennent des Iles… On cherche toujours les derniers potins si tu savais !) Enfin tout cela a ses limites 😉 Par contre pendant que je t’ai sous la main comment appelle – t – on cette spécialité polonaise qui est faite à base de gros cornichons ? J’ai un peu de mal avec la prononciation !

    Bdiddy, Bigger Than Before !

  5. Ça sent l’ulcère d’estomac, toute cette ranceur, Monsieur Jean Népa 😀

    Cela dit, au moins il fait un effort pour écrire correctement, une sorte de plagiat du « Diable s’habille en Prada », mais pourquoi lui en vouloir ? On s’imagine tous plus compétents dans un domaine ou un autre, moi le premier.

    C’est juste amusant de voir toute cette atrabilité dans un univers virtuel…

  6. Salut,
    Une petite reaction par rapport a ton passage sur la communaute skyblog.
    Ayant fait un tour sur pas mal de plateformes de la blogosphere je puis temoigner du fosse entre la communaute des skybloggeurs et les autres.
    En effet, il est indeniable que skyrock heberge presque tout les bloggeurs en pleine periode rebelle, arborant fierement des tee-shirts a logos tecktonik et autres. Mais il existe aussi des blogs relativement plus profonds, tels pasukaru.sky ou bien SekaiNihongo.sky.
    Bien sur leurs raisonnements peu paraitre peu profond, mais il adaptent leur propos a la communaute skyblog.
    Pour ma part j’y suis present juste parce que mes amis y sont et que dire ce que ce je pense n’interresse pas grand monde, alors skyrock me suffit, et montrer ce que j’appreci par le biais de video provoque chez moi ceentiment de suffisance qui fait defaut a toute cette communaute encore en bas age pour la plupart.
    En fait rien que le fait d’ecrire ce commentaire me saoule, surement la resultante de ma presence prolongee sur skyblog (presque 5 ans tout de meme)… En fait non, surement le fait d’être en vacances et de tronquer livres contre stringsde pieds.

    Sur ce bonne continuation, et aussi : continu a critiquer de facon virulente, les critique permettent a certains une reñise en question qui leur est indispensable.

    P.S. : pour Pasukaru aucune remse en question n’etait necessaire, il a depuis lontemps definie la maniere dont il tiendrait son blog et il te la d’ailleurs expliquer.

    P.S.P. : La plateforme wordpress est assez attrayante, une inscription de ma part est plus que plausible.

  7. OUH… OUH… OUH… il a été sur skyblog ! La honte sur ta descendance sur dix générations ! Il ne te manque plus que facebook et copains d’avant ! Tu veux les adresses ? J’y suis souvent.

  8. [le « Führer de style », c’est M. Bdiddy si je comprends bien…]

    Monsieur « J’en ai pas » (il faut en effet « ne pas en avoir » pour ne pas oser, au minimum, donner un « nom » avec lequel il nous serait possible de vous insulter convenablement en retour : on est bien là pour ça, n’est-ce pas ?).

    Contre toutes attentes, je suis d’accord avec les aspects objectifs (et seulement ceux-là) que tu avances. D’autant qu’il l’a bien cherché le Clarence, à aller faire chier les Skyblogueurs. Je n’en ai jamais fait mystère : pour moi, Clarence est un sale bourgeois prétentieux, et peut être même un peu « just » maintenant que tu en parles. Qu’il ne possède rien, ici ou ailleurs, ayant une quelconque valeur à mes yeux, je te rejoins aussi (que lui, pense le contraire, après tout, c’est son affaire, mais ce n’est pas ça qui lui permettra de faire sa vie).

    Par contre, qu’il ne « soit » rien, là, c’est une autre histoire… Et quoi d’autre à d’importance ?

    Mais :

    Je ne pardonne pas « pouffiasse » (pas classe. J’aurai pu accepter « connasse » à la limite).
    Je ne pardonne pas non plus le trop plein de références justement trop bourgeoises pour être honnêtes. Tu ne penses quand même pas que « la classe, c’est d’être chic dans sa manière de s’habiller » ? Je rejoins Senbei : en la matière, il n’y a pas d’absolu. Alors un peu plus ou un peu moins… Moi, Clarence, je prends en l’état, au besoin pour pièces et sans contrôle technique !

    Ouais, ici aussi on est prêt défendre son idole… Hein, Clarence ?

  9. « Sinon, tu t’es bien fait rince la gueule dans les commentaires :p « 

    Ouais, mais j’aime bien le ratio: « Seul contre tous, tous sur un ! » breveté en Banlieue.

    J’en ai pas : De couilles ? De chaussures Dior ?

    Je me demande encore où j’vous ai imposé mes recommandations en matière de mode (à part vous dire que ma femme s’habille chez Bernard Wilhelm) ? Non, parce que j’aime bien ce concept de « Führer de style », ça sonne très karl Lagerfeld, faut que je me penche sérieusement dessus à l’avenir.

    Sinon, c’est Charvet, pas Charvey, à moins que tu confondes avec le David d’Alerte à Malibu (dont le nom, rappelons-le, est identique à la maison de la place Vendôme)…

    Et puis saches que je préfère les émissions de Valérie Damidot aux galeries du Marais. Ma rançon prolétaire en quelque sorte.

    Euh, par contre, je te remercie pour Falke, je connaissais pas du tout. Mais alors là, je dois dire que t’as du goût à défaut d’avoir du nez ! Quelle réjouissance ces leggings, ces chaussettes, ces collants ! Vive le fétichisme !

    Recommandation à l’attention d’Oldergod: Tu vois Older, moi, j’ai posé une question sarcastique qui s’interrogeait de l’intelligence possible de la demoiselle. Et la réponse que l’on me fait ici, c’est affirmer que ma femme/copine/maitresse est une « pouffiasse ».

    CLASS comme dirait les Robins des Bois !

    Lolo, merci pour la défense ! Grâce à toi, je sais que si j’étais Georgien, tu aurais immédiatement attaqué l’immonde Vlad et ses troupes d’impérialistes avides de sang avec tes muscles saillants et si… ohhhhhhhh !

    Bon, le cocktail c’était un Singapore Sling, et c’est aussi une invitation déguisée à l’infidélité ! 😉

    Sinon, c’est vrai, je ne possède rien, c’est pour ça que je cherche à me recaser !

    Bdiddy: Zupa ogorkowa !

    Senbei: Le diable s’habille plutôt en D & G !

    Paracelse: Aboules !!!!!!!

    Kariim: Merci pour le commentaire.

    Effectivement, je ne comprend pas trop l’intérêt pour l’auteur d’utiliser une plateforme comme Skyblog, qui limite même les URL à leur seul système. A moins qu’il n’ait trouvé là son public. Un public pas vraiment enclin à s’interroger ou réfléchir, et qui s’assure que « si tu lâches un com’ chez moi, j’en balancerai deux chez toi ! ».

    L’auteur se plaint de n’y trouver que des « rageux » et autres, mais s’est-il inquiété outre mesure de l’âge moyen des visiteurs et du manque flagrant d’appétit intellectuel de ceux-ci ?

    Si je rajoute le fait qu’il adore ponctuer ses billets de phrases du style:

    « Deja que quand elle marche dans la rue, qu’elle prend le metro ou qu’elle fasse quoi que ce soit, je vois les mecs NIPPONS avoir des TORTICOLIS sur elle telleement les mecs ils se retournent sur son passage. Elle a vraiment beaucoup de succes ici je vous assure. Mais la, je ne comptais meme plus les gens qui la MATTAIENT avec des regard ENVIEUX pour les mecs ou les meufs ! »

    Ou d’assertions à sa seule vanité:

    « Quand je l’ai presente a un ami qui vit ici depuis 10 ans, il m’a plus tard dit au telephone que ce type de fille la ne se trouve pas dans un paquet de cadeau surprise, que ca prend normalement 3 voir 4 ans a un Gaijin de base pour arriver a « attrapper » au vol un oiseau de cette envergure ! Que ce type de fille plaisent a 90% des Japonais et qu’elles ne s’enquiquinent pas a sortir avec un Etrangers quand elles peuvent sortir avec un Jap qui les comprendra a 100%, pas faux ! J’avai pas realiser ca en fait ! Bref … en gros que j’avais fait fort ! Youpi hop la boom yeeah ! …. Ca m’a fait ni chaud ni froid en scred ! »

    C’est sûr que question fatuité, je suis battu, autant vous l’avouer tout de suite !

    De l’intérêt d’être Big in Japan…

    On peut s’amuser à flatter l’auteur dans le sens du poil, et il a l’air d’aimer ça puisque sa page n’est rien moins qu’une ode son égo. Tout comme la mienne peut l’être ou un blog en général. Il peut très bien me résumer ses six années de bloggeur en me décryptant post après post la faune de Shibuya, ses soirées VIP, ses anecdotes de star et tutti quanti. Mais on ne m’enlèvera pas de l’idée que sa vie sent en partie le Fake et l’abrutissement commun au monde de la nuit. Tant pis.

    Reste qu’il s’agit d’un blog intéressant pour qui veut comprendre les désirs d’une jeunesse coincée entre Secret Story et Cool Japan in Shibuya, et qui cherche probablement à s’identifier aux « délires » de l’auteur. Finalement, en regardant tout ça, on peut se demander si cela ne participe pas à l’envie de fuite de nos « jeunes ».

    Enfin, dire que j’ai écrit tout ça dans un désir de « Peace »…

    Clarence, si vis pacem, para bellum !

    PS: Ca fait très « Vlad » cette locution latine…

  10. Je te rejoins sur bien des points :

    1. moi aussi, j’y suis de temps en temps au fumoir;
    2. moi aussi, j’ai des relations épidermiques avec les blogueurs et blogueuses (je tairai les « qui » et les « pourquoi », pour ne dire que les rencontres joyeuses et soyeuses : May Nat, Yaëlle, Millla, Tiniak, Miss Doodle, Gaetan, Nina, Sev, Tini, Nina, et Tôaaa, et caetera. qui ne m’en voudront pas j’espère);
    3. moi aussi, je suis colonisée par le Japon et sa culture (et ça fait dix ans que ça dure).

    Je ne te suivrai pas dans :

    1. ta communion avec le Dalaï Lama, car je suis en pleine interrogation sur la question : est-ce bien humain d’être un « océan de sagesse » ?
    2. ton goût pour certaines drogues, moi je suis une adepte du vin rouge, c’est tout (c’est triste mais c’est comme ça);
    3. ton envie de plonger dans une piscine avec Laure Manaudou et des dauphins… euh… quand j’ai un petit coup dans l’aile je préfère aller faire dodo dans mon lit (ou un autre, mais, en général, c’est mon lit);
    4. je ne suis pas super sensible au luxe (mais, au calme et à la volupté…).

    Je te remercie de me faire figurer (quel honneur, moi qui me trouve archi-nullissime ces derniers temps… ça va passer… c’est à cause de la pleine lune qui va nous tomber dessus le 16 , avec une éclipse en plus) dans ta liste de blogueurs 🙂

    Merci cher lion !

  11. « Führer de style » sans la moustache 😉 Et c’est vrai que ces derniers temps je porte plutôt des vetêments très cintrés ! C’est le jour et la nuit la semaine et le week end !

  12. Ce qui tu oublies de dire mon Clarence, c’est que sur les Skyblogs que tu as voulu explorer, tu t’es fait casser le nunus en deux par des enfants de banlieue….comme dans une belle tournante dans un HLM des Ulys !

    tu es venu, tu as vu, tu l’as eu dans l’c…..

    tu es venu avec tes grands mots et ton air pompeux tel un explorateur anglais à moustache et tu t’es fait claquer le beignet correctement.
    Et ça, je KIFFE !

  13. Ahhhh le « charme du ghetto » comme le chante notre ami Grödash !

    Je me réjouis d’avance d’être parvenu au rang de « star » de Sky, simplement en postant quelques commentaires ! Applaudissez la performance, on s’est même fendu d’un article à mon attention ! Sinon, pour la tournante de spam, c’est pas encore ça. Je m’attendais à une déferlante de « rageux », et puis en fait… RIEN. A part toi et j’en ai pas.

    Autrement dit les bras cassés quoi…

    C’est peut être l’idée de sortir du noir et affronter un fond blanc, ou d’avoir à rentrer un URL qui fait peur. La police de caractère ?

    Pourtant, y’avait du travail au niveau du pseudo, se prendre pour un aryen en provenance directe de Borgravie, et rêver d’Heldon en fréquentant la plèbe skybloggienne, j’imagine que le désenchantement était trop lourd à supporter. Avec tes SS, tu veux livrer la guerre à qui ? Clarence et ses horribles « Doms » ?

    Wikipédia: Rêves de fer

    Mais tout cela est au mieux. Tu cherchais la lumière et « ton » Clarence va te l’apporter ! Et ça, crois-moi, je KIFFE !

    Clarence, dandy explorateur aussi british que Michel Sardou

  14. Quel honneur, quelle joie indicible d’avoir eu une pseudo-réponse du gentil Organisateur du Blog (ou G.O.B).

    Clarence est un peu comme une HOTLINE un peu catin qui te titille comme un vieux pêcheur barbu titillerais un goujon.

    Assisté de son WIKIPEDIA, décodeur de connaissances et de savoir absolu, il s’offre à toi et va faire des recherches sur les origines de ton pseudo… quoi de mieux ! encore mieux , il met les mots en images grâce à YOUTUBE.

    Tout comme toi, je suis en 1ere année d’étude de la blogosphère skybloguienne. Mais mon entrée dans le sanctuaire « racailleux » s’est fait bien plus subtilement.

    Mon cher Clarence, il fallait laisser ses mocassins bien cirés à l’entrée du lieu de culte du SMS tout comme dans une belle mosquée de notre si beau et impur pays. Il fallait montrer patte blanche pour s’immiscer chez le PMU corse de Pasukaru !
    La horde de DOMS et de métisses hommes-crapeaux qui peuplent la région skybloguienne attend le premier bobo endimanché au coin du feu (de poubelle).

    Crois-moi, avec tes beaux mots bien orthographiés et ton pseudo de méchant de films B, ils ont vu arriver Clarence, le surhomme pur et viril. Maintenant qu’ils ont imprégner ton odeur dans leur crane, ils vont te sauter dessus comme leurs pitbulls et te caillasser à vue.

    Je te prendrais bien sous mon aile, Clarence, parce que l’on est tous les 2 des curieux …hélas….FERIC JAGGAR est un meneur de troupes et n’a pas besoin d’un homme qui ne mouille pas le maillot.
    Et ça, je KIFFE PAS.

    en un mot : t’es pas assez viril Clarence (même si c’est aussi un nom de lion)

  15. c’est qui ces skyblogueurs qui viennent te tourmenter ? moi, l’abeille un peu amochée par des guêpes diablement zélées, je vais aller leur dire de quel bois on se chauffe !!! Euh… dis, Clarence, si on allait se mettre au vert ? tu trouves pas que ça sent un peu trop le béton autour de nous ? et si on laissait béton ?

  16. Mais non Lucia, ne t’inquiètes pas ! Ils font les mauvais, mais au fond, ils réclament tous la même chose: « Du respect » ! 🙂

    Seulement, il ne savent pas comment le demander, alors c’est d’abord des insultes et ensuite une crise d’hystérie. Mais c’est avant tout un cri du coeur, un cri de désespoir.

    Oui, ici, c’est un peu SOS Détresse-amitié, et aujourd’hui, je me sens enclin à parler comme Josette, parce que Thérèse est un peu « just »

    A moins qu’Halsey ait la solution: Il faudrait donc que je me fasse un skyblog pour pénétrer une méthode de pensée et aller plus avant à la rencontre de mon public ? Mais j’y raconterai quoi ?

    Parler encore de moi ? Moi, ce foutu cancre, qui a déserté dès la première année ? Moi, cet abruti qui avant d’apprendre à lire sur wiki, se documentait et dévorait la littérature, même celle de SF estampillée d’un certain Adolf ? Non, tu as raison, je ne crois pas mériter les égards du fond de la classe. Et je suis content de voir que tu t’accroches, toi, le bosseur tout en nuances du premier rang.

    Feric Jaggar est un élève studieux, mais il fayotte de trop, et qui plus est, n’a pas le courage de le faire devant ses petits camarades, c’est tellement plus utile de le faire au nom des autres…

    Non, mais ce qu’on lui reproche surtout, c’est qu’à cause du déficit d’attention dont il est victime, il va même aller se répéter ailleurs, pour être sur qu’on l’écoute.

    Un futur meneur d’homme, pour sûr !

    « Bah lui il va me prendre la tête ! »

    Au fond, prétendre aimer les skybloggeurs sous prétexte qu’on les étudie est une posture aussi stupide qu’elle est inutile. On peut être admiratif de ce jeunisme sans faire d’amalgames, mais ce n’était pas le propos.

    On peut kiffer le claquage de « beignet » du « bobo endimanché » et se réjouir de la faconde banlieusarde, sans remarquer le manque de tripes général. On peut me reprocher mon manque de savoir vivre et mes manières de sagouin, le propos ne changerait en rien. J’ai joué Eric Zemmour sur cette partition, et ils ont respecté leur gamme à la virgule près, conclusion: le dialogue de sourd parfait.

    Au fond, c’est peut être le syndrome Diam’s, et sa France à elle où chacun veut voir ce qu’il a bien envie de voir, et faire-fi du reste. Bizarrement, j’ose regretter que certains n’aient clairement pas compris le propos de mon post, voir ne l’ont pas lu. Et la différence se jouait là.

    Ca ne fait rien, j’suis pas du genre sectaire, et le « Arraches-toi d’là, t’es pas de ma bande/casse-toi tu pues, et marches à l’ombre ! » n’a pas vraiment cours dans ma « cour ».

    Et puis soyons positifs, heureusement qu’il reste des cons comme moi pour ne plus rien respecter, des lieux de prière aux skybloggeurs.

    De toutes façons, Renaud a fini en Bobo, alors…

    Clarence, mauvaise conscience sur un lit de « Prof’ Choron »

    PS: Ce soir, je ferme, on reprend à l’ouverture, avec le traditionnel café « Richard ».

  17. [j’ai pas le courage de tout lire, là…]

    Juste un mot: je me souviens pas trop de Rêve de Fer (tu l’as vu au moins, Mr.Jaggar ?) par contre, question puissance, ça m’étonnerais que ça arrive au niveau de « Black Gestappo » :

    http://fr.youtube.com/watch?v=FBJEnXtHa2I

    ça m’avait bien fait rire, au collège…
    Mais c’était le collège…

  18. SENBEI :
    Hèlas, non, REVE DE FER je ne l’ai vu qu’en librairie !
    Si j’en crois WIKI « ultimate knowledge » PEDIA, le roman n’aurait pas été adapté en film…..
    Sinon, accessoirement, je l’ai lu. tu devrais faire de même…
    Toutefois, le trailer de BLACK GESTAPO est intéressant. tu l’as lu au moins ?

    CLARENCE:
    Le voilà ton salut : CREER UN SKYBLOG !
    Tu as dèjà fait une belle entrée fracassante chez PASUKARU, pourquoi ne pas continuer tes bons mots dans une version schizo de ta petite vie sur sky ?
    Mais qui va te lire là-bas ? à part moi….

    Un conseil : Clarence chez les skyboggeurs doit se mettre une casquette à l’envers car il va se prendre des cailloux à la récré (parceque sa mère a voulu qu’il mette ses mocassins à glands pour aller étudier.)
    J’espere aussi que tu n’as pas de pantalon de golfeur à carreaux parceque mettre des coups de pieds dans la termitiere arabo-tektoniko-shibuyienne qu’est SKYBLOG, c’est risqué pour les mollets.

    N’est-pas ZEMOUR qui veut….lui, il sait dompter cette faune.

    Il est vrai que je me suis répété dans 2 blogs , mais ça valait bien un petit post’ lorsque j’ai vu CLARENCE fanfaronner de son passage ethnomasochiste chez ses copains.
    De plus, je me suis surpris à faire une vilaine faute d’ortograf sur l’autre blog, alors je me suis dit que la version « propre » devait figurer aussi chez toi. Car on sent bien que la femme de ménage philippine fait du propre ici.

    allez Clarence, rase-toi la tete, enfile un col roulé rouge et reviens sur SKY ….Le peuple réclame du pain et des jeux !

  19. Ah !? Un Singapour sling ? Je croyais que c’etait un « Pacificateur » moi !

    Je remarque apres cette joute verbale inter-blogs, qu’il est presque plus interessant de faire une exploration du cote d’un skyblog que sur leJapon.fr. !

    >Mister Feric, vous auriez lache ce com’ dans mon journal (l’autre blog) avec une petite note d’attention a mon egard, ne serait-ce qu’une petite salutation, j’en aurais ete ravi.

  20. ouïe, ouïe, ouïe… c’est agité, mais quand même Clarence, et tu as raison, je trouve que c’est moins « saignant »/méchant qu’avec certaines filles que je ne nommerai pas, bien qu’elles, elles ne s’en soient pas privées de « nommer »; en effet, j’ai découvert sur google (j’avais pas eu la curiosité jusqu’à présent de me « googler ») qu’elles ont laissé mon nom en titre de l’un de leurs posts absoluments bas, car c’était, souviens-t’en, leur stratégie de démolition. Il est même à la limite de la diffamation leur post… mais, sur Internet, avec des pseudos… c’est une autre réalité, alors, certain(e)s se permettent beaucoup de bassesses.

    Et, est-ce un hasard ? c’est aussi une fille qui m’a massacrée sur l’autre blog d’où on désirait m’expulser (ben, ouais, je dis des trucs qui dérangent parfois, qui sont chiants, peut-être, mais on pourrait me le dire autrement).

    Question : la vie de blogueur est dangereuse, est-ce bien raisonnable de continuer à côtoyer le danger ?

    PS ? tu veux dire que tu repars en vacances ? ou que tu changes de post ?

  21. Ouais, moi je vote la reprise d’une activité normale. Et chacun chez soi : l’expérience de mixité a été amusante, mais faudrait pas y prendre goût. De grâce, restons entre nous…

    Les cocktails, d’accord, mais avec modération.

    Gérard, un Cognac « straight » s’il te plaît. Et si on me cherche, je suis dans le petit salon.

  22. @Jaggar : J’avoue avec honte avoir mal lu Wiki, j’avais sans doute déja fantasmé le film sur le mode Rêve de Cuir+Black Gestapo+Les nouveaux Barbares…passons. Moi aussi j’aime le mauvais gout.

    Et non, je ne l’ai pas lu, pour cause…le scénar est tellement faible que c’est dur d’imaginer que ça vienne d’un livre.

    En passant : Un peu de propagande du même acabi , pour ceux que ça interesserait (ceci n’est une attaque personnelle contre personne) :
    http://fr.youtube.com/watch?v=1oNibT5y-Qw

  23. En tout cas et avant que l’on passe a aute chose ; moi ce que je kiffe, c’est que l’on s’est fait un nouvel ami au final. Bien que « meneur » a finit par poser ses valises dans le « WordPress-Nasty diary ». Feric, vas-y lache ton skyblog et rejoins notre communaute, tu recolteras moins de com’s mais au moins ceux-ci seront plus enrichissants !

    Ah et puis, sans rire, la prochaine fois que le Boddicker descend a Tokyo, si je reussis a le trainer dans ce restaurant ou l’on y mange de la tortue (l’itacho est un ami) te joindrais tu a nous ? C’est sur c’est pas Shibuya mais tu verras c’est pas mal aussi Tokyo shita-machi. Enfin, c’est pas gagne que je reussisse a lui faire manger de l’oryx, … ! Et senbei, il serait partant egalement ?

  24. SUPEROBAN >>>
    Je connais déjà la saveur de la tortue….tout comme la saveur canine, le gout proteiné de divers insectes etc, etc….

    Le pays que j’ai èpousé est la CHINE, contrée sauvage et policée qui nous eblouit en ce moment. D’où ma connaissance culinaire si extravagante. Je suis très ouvert à tous ces défis koh-lantesques, alors pourquoi pas si je vais trainer mes bottes à Tokyo.

    Le Japon est pour moi un endroit particulier, comme une catin que je fantasme mais que je n’ai pas baisée. Je lui ai touchée les seins pourtant mais elle n’a plus voulu de moi par la suite.
    Mais dans l’ombre, je sais que j’y retournerais pour lui faire des choses salaces.
    Ahhhh elle a violé NANKIN, depuis je sais ça , je ne lui pardonne pas.

    Tokyo a fût et sera certainement mon autre point de chute dans la conquête du monde.

    Quant à l’amitié…hmm…vous m’avez , pour l’instant, juste ouvert les yeux sur une plateforme. Mais comme vous m’avez l’air bien sympathique, je scruterais chaque nouveau post de vous 3.

    Salutations,
    Allez, j’ai des vies à sauver cette nuit ….

  25. Vieille outre pleine de mauvaise huile,

    Tu sais quoi ? Ca me les coupe, mais je commence à bien aimer ton blog. Irrévérencieux, plutôt bien écrit, joueur, humain – avec toutes les immondices que ça présuppose, bien entendu. Encore un peu trop sage peut-être ?
    Prends donc la peine de continuer et peut-être à un de ces jours à Tokyo – mais pas dans un quartier de bouseux comme Shibuya (de pire en pire depuis l’ouverture de la ligne Fukutoshin).

  26. Hé, Roban, je trouve que tu as l’invitation facile ! Un commentaire de cirage de pompes, et c’est parti pour les grandes nuits Tokyoïtes ? A mon époque, et malgré mes commentaires soignés, je n’ai jamais eu droit à autant d’égards… C’est assurément vexant.

    Gérard, c’est quoi encore ces bouteilles de Coca qui trainent sur le comptoir ? C’est d’un genre…

  27. LOLO >>>>

    Tu as tout à fait raison :
    L’invitation est certes facile, j’ai même songé au traquenard, au piège tendu dans le resto à tortues, à l’embuscade au moment de payer l’addition, au guet-apens dans une ruelle Tokyoïte en compagnie de ces bloggeurs.

    Je me prépare toujours au pire lorsque je rencontre des inconnus qui me proposent des sucreries ou qui me demandent si j’aime la lutte greco-romaine sur un tapis de nutella !

    Alors si c’est trop facile, faites moi passer le baptême du feu.
    FERIC JAGGAR est bien passé par là pour se faire un nom chez les chevaliers du svastika et ensuite devenir leur chef.
    Lancez-moi des défis, je les relèverais.
    Mais si il faut mettre des mocassins à glands pour rentrer dans le cercle, je refuse ! (une plume dans le cul à la rigueur…)

    Mais qu’en pense CLARENCE, le patron du bistrot ?
    Ca fait un bout de temps qu’il est parti à la cave….il a croisé Suzon dans les escaliers ou quoi ???

    Je vous quitte, j’ai un patient qui merde….

  28. Ahhhhh Greg’, alors ces vacances portugaises ? Bacalhau ou bacalhau ?

    Bon pour ma disparition impromptue, j’ai une bonne excuse: J’étais avec papa pour de nouvelles aventures hospitalières, avant de jouer les aventuriers autour d’un barbecue. Dieu sait que j’aurai préféré jouer avec Suzon…

    D’ailleurs, on ne remerciera jamais assez M6 pour ces reportages dans Capital, où on vous gave de renseignements utiles à toutes faims et où vous découvrez stupéfait que manger des Merguez, c’est aussi dangereux qu’un séjour dans l’équipe jaune de Koh Lanta !

    Bon, je vous laisse, ce soir, c’est Couscous !

    Clarence, escape from Koh Lanta Paris

    PS: Papa vous embrasse tous, même les « nouveaux »: Toluf et Feric ! 😉

  29. @Oldergod-kun : toi je t’aime. C’est le 2ème commentaire dans ce fil où tu dis que tu es d’accord avec moi… A Kobé, tous les deux, on ira manger… heu… des gyozas à Nankinmachi ?… Et ensuite, on ira voir les pandas au zoo. Peut-être qu’on prendra des glaces aussi.
    (Et tu me présenteras tes copines, OK ?)

  30. J’aime le personnage.
    C’est un enfoiré,mais il est atypique!XD

    Bon,j’ai la possibilité de lancer un débat à 2 francs C.F.A. avec un com de ma spécialité,mais je m’éclipse en disant que je repasserais pour sur!XDD

    (Enfoiré…)lool^^

  31. Pour Scalpa, il peut dire vient pas a Tokyo si tu as pas de tune mais il oublie de preciser qui doit pas payer so hebergement. Si il devait payer un hotel il resterait pas aussi longtemps a Tokyo. Vu le prix des hotels a Tokyo. Ca sent un peu la frime ce blog, le mec, il sort de nulle part et il est VIP et fait des rencontres avec des artistes japonais. L’orgueil est rendez-vous dans ce blog (pas le tien).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s