Art of living

Clarence no omiyage

ANA

ANA l’enfer en seconde…

Apres d’éprouvantes heures passées compréssés en classe Eco sur ANA, les yeux cernés comme Boy George, et un énième contrôle « fingerprinting » d’immigration, frippé et jet-laggué comme personne, pas le temps de souffler, direction le Hyatt de Shinjuku.

Hyatt Regency Room

Chambre au Hyatt Regency

Clarence dans sa bonté, avait décidé d’inviter Roban et Senbei à un gueuleton franco-francais, histoire de fêter dignement notre statut de stars montantes de la blogosphère. C’est chez Michel Troisgros, deux macarons au michelin, qu’on s’est retrouvé. L’occasion pour nous autres, de nous prendre pour François Simon, et pour le staff nippon du restaurant, de transpirer à grosses gouttes en nous prêtant des intentions nuisibles de critiques gastronomiques. Senbei, fringuant comme personne, avec une cravate et une chemise que n’aurait pas renié Darren Tulett, nous fit forte impression. Mesuré mais grande gueule, timide mais plein d’aisance, c’est un paradoxe charmant. Roban, égal à lui-même, entre décontraction et curiosité, complètait le tableau.

Michel Troisgros Cuisine[s]

Michel Troisgros Cuisine[s]. Mais où est-il ?

A mesure d’un service tremblotant, et d’une succession d’amuses bouches et de plats chatoyants, nous devisions tranquillement de cocaïne bolivienne et de la propension des nippons à en sniffer trop peu, de la médiocrité de la plupart des bloggeurs francophones, de la sénilité complète des adorateurs de naruto en Working Holiday, et de l’instabilité chronique des nipponnes envers la viande blanche… Vaste programme intellectuel s’il en est !

Veau, avocat et aspergeLames de St Pierre facon Sashimi

Tout se passait merveilleusement bien. Le vin était un miracle de nonchalance. Baguenaudant comme des hobbits d’un sujet à l’autre, nous nous montrions furieusement loquaces, devisant même du sort injuste fait à Antonio Negri, intellectuel italien proche de Debord. C’est dire du niveau. Et puis vint le Pigeon…

Pigeon ou Sashimi ?

Pigeon ou Sashimi ?

Vous voyez, dit comme ça, il y a tout de suite un trouble. Et là, il fut profond. Caramélisé et parsemé d’amande, avec une cuisson qui le rendait aussi cuit qu’un sashimi, il fallait s’avouer défait, que la synthèse ne prenait pas vraiment entre sucré/salé. La déception fut telle, que le staff, triste à en mourir se proposa à tout type d’options, dont le funeste seppuku. Magnanine, je demandais simplement le pourquoi du comment d’un tel « foirage ». On m’apprit qu’il semblerait que les japonais aiment l’alliance…

Si les japonais aiment…

Roban, ex-fromager

Roban, ex-fromager

Heureusement, après l’accident de parcours, une révélation: Les fromages aussi ont droit aux premières marches. Non content de présenter du comté affiné à coeur, du chèvre, le plateau était nanti d’un brie truffé aussi fondant que puissant, dont la saveur collait pratiquement au palais. C’est Gojippo qui doit être vert. Le tout arrosé d’un vin conquérant estampillé « vignes blanches ». De quoi abandonner les desserts, après ces longues agapes. Pourtant, dès qu’un soufflé au chocolat, parfumé à la badiane vous fait de l’oeil, ben, y’a pas, vous succombez béatement.

Souffle chocolat

Soufflé au chocolat, et déclinaisons autour de l’ananas.

Le temps d’envoyer les cafés, de faire montre de diplomatie à l’égard de tous, de régler la note aussi dense que du chocolat guanaja, et voilà Senbei, alerte et lourd, tapant le sprint pour le dernier métro. Tandis que Roban et moi, sur le turf, admirions le ballet d’une prostituée Philippine de retour de mission, avant de finir la soirée au bar, à admirer cette fois le barman, précis et professionnel.

Un Ultraviolet

Un « ultraviolet » peu irradiant

Petit clin d’oeil à Emi, commentatrice chez Roban, et accessoirement Remka, et d’autres:

Tu me croiras ou pas, mais j’ai vu Roban en peignoir ! Et ça vaut le coup d’oeil ! 😉

ET JE VOUS INVITE, CHER LECTEUR, A CLOTURER CE BILLET AVEC CETTE MAGNIFIQUE INTERPRETATION DE « LA GUERRE » PAR LES KING’S SINGERS – JE « VOUS INVITE » INDIQUANT QU’IL S’AGIT D’UN ORDRE ! MERCI !

The King’s Singers – La guerre

 

Publicités

14 réflexions sur “Clarence no omiyage

  1. Salut Clarence,

    Tu as eu droit à du Vieux Comté à Tokyo…. c’est pas humain.

    Toni Negri proche de Debord? Allons donc… ce bon Guy doit se retourner dans sa tombe, Toni Negri c’est le canada dry anticapitaliste, l’Européiste qui méprise les nations pour mieux nous vendre ses multitudes frelatées.

    Sur la Cocaïne bolivienne, les circuits mettent souvent le Japon hors du coup…

    J’espère que tu as quand même fait un tour dans le kabukicho!

    René membre du Gang Bang Club

  2. Salut René,

    On sent les bonnes références et le vécu. Kabukicho, c’est pour bientot, en attendant, je me perd dans le Red light District d’Hiroshima.

    Toni, il en sniffe de trop de la cocaine bolivienne, a force « d’empiriser » la mondialisation. N’empeche, c’est pour le principe. Je suis pour le partage des ressources, surtout la coke !

    Et puis promis, je poste bientot quelques lignes pour le CGB.

    Clarence, mondialiste

  3. superbe texte ! que je déguste un vendredi matin au saut du lit. Rigolo, la photo de l’avion et le fromage… que nous avions en partage hier soir. (J’ai reconnu les chaussures, toujours pas de chaussettes ?).

  4. Non, non, … Bien sur que je ne t’en veux pas de voir ma tronche sur ce blog. Surtout que l’on ne me devine a peine ; surtout que tes lecteurs ne feront attention qu’a ce Conte 12 mois d’affinage (pour ceux qui aurait atteri sur cette page en tapant « Naruto » sur Google, c’est le truc jaune que je pointe ). Je me prepare a mon tour a ecire un petit truc sur cette soiree et tu sais quoi ? J’ai une tres belle photo de Clarence attable et meme pas floutee, formidable non ? Clins d’oeil mis a part, merci encore pour ce diner !

  5. Ca a l’air bon, ce diner, mais je prefere des yakitori de quartier, parce que je suis une femme de cyuuousen^^

    mm? « peignoir »=bathrobe? mais pourquoi vous le mettiez? Je ne comprends pas du tout.. :p

  6. Tu me vois ravi Roban ! 😉

    Bête de ne pas avoir pris de photos de l’Homme au peignoir. Juste histoire de pouvoir corroborer mes dires.

    Emi, la prochaine fois que tu rates le train, on te verra surement en « Bathrobe », surtout si Clarence dort dans le coin…

    Euh sinon, personne pour regarder le formidable clip des King’s singers ?

    A quoi ça sert que Clarence il se décarcasse pour vous ?

    Bandes d’ingrats !

    Clarence, dealer de bons gouts

  7. Cher… Clarence… il faut rendre hommage au maître de ces lieux… Hiroshima… mon amour… etc. le Japon… on sent… que tu n’es pas le même là-bas… pourtant, ne l’oublie pas, tu n’es qu’un occidental… (nous les Portugais au 16e siècle nous en avons fait les frais, massacrés et tout ça…) alors… ne rêve pas trop et reviens sur terre (l’Ouest, mon cher, l’Ouest…). Arrête les sushis… ça va finir par te monter à la tête…

  8. Enfin quelqu’un pour remarquer ce remarquable clip des King’s singers. Merci Greg, j’ai toujours su que toi seul pouvait aller au fond de mes posts, et souligner le vrai fondement de ces lignes ! 😉

    C’est bon Cholera, je vais poster des trucs de bouffe, patience, patience !

    Clarence, televiseur nippon

  9. Merci de cet instant d’exotisme nippon rafraichissant, et cela vaut pour les deux billets suivants…
    Quant à la médiocrité de la blogosphère française, je m’introspecte et fait un constat simple suivi d’acte : trouver un kusungobu et me faire seppuku…
    Sayônara.

  10. Pingback: Phrase de mon père n°12 : “Ces Serbes, faudrait tous les tuer pour leur apprendre à vivre”. « Your Hero Dies Today.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s