Art of living

« Nihongo ga jouzu desu ne ! »

Tokyo, Shinjuku

Tokyo, Shinjuku

Ce mardi, back to Tokyo. Pour une énième virée dans cette matrice tentaculaire, dénuée d’horizon, et zébrée d’ostentatoires tours de Babel moderne, où à défaut d’y parler quantités de langues, on y entend et y subit presque stricto sensu le nippon.

« 日本語が上手ですね »

« Nihongo ga jouzu desu ne ! »

C’est par ces savantes onomatopées que la plupart des autochtones vous flattent de savoir parler leur langue. Quand je dis parler, il faut généralement entendre « baragouiner »… Les puristes, eux, savent tout le tort d’avoir affaire à un dico de Kanji, et s’entendre déclamer sans cesse le même atavisme. Tiens, demandez donc à Gojippo ce qu’il en pense !

Clarence, lui, ne parle pas japonais, encore moins javanais, et surtout pas jordanien. Lui, la flatterie, il prend illico. Alors après la stupéfaction de mes hôtes sur ma dextérité baguette en main, et ma profonde connaissance de la politesse à 45°, nous passerons les « Ohhhh » d’émerveillement sur mon impeccable port de la tenue altière.

Golly, this food sure looks good !

« Golly, this food sure looks good ! » C’est ceeeeela, oui !

Cette année, je vais par chance échapper à Disneyland, mais il faudra probablement cohabiter avec mon chat. Le bougre a des goûts de luxe, entre eau minérale française, et traitement de faveur au Four Seasons Chinzan-So. Je sens encore le lit de camp pour ma pomme…

Du reste, ce sera l’occasion de faire la tournée des grands ducs. Le bibendum Michelin a eu la main lourde, et nous allons faire moisson d’étoiles pour le coup ! Prochaine étape, Michel Troisgros avec l’ami Roban, et on l’espère, Senbeï. Tout ça, avant de poursuivre sans accent, gâter ma belle mère à coups de Vuitton© et faire le plein de conneries « Hello Kitty »© en espérant ne pas croiser un fou furieux du couteau et prier pour que Richter évite de s’emballer…

C’est promis, demain, je joue à Euromillions© !

Polysics – I My Me Mine

Publicités

11 réflexions sur “« Nihongo ga jouzu desu ne ! »

  1. le retour du petit prince blanc! Fais peter les « Hello kitty », une jeune fille de ma connaissance sera éperdue de reconnaissance …ma fille lol!
    Suis tres déçue que tu ne parles pas jordanien. A l’heure actuelle, ca devient essentiel.
    Clarence, out ?

    Digère bien ;))

  2. Jordanien, Japonais, c’est presque kiff-kiff…

    Ta jeune fille sera aux anges, Cholera, Clarence lui prepare un sachet surprise made by Sanrio !

    Lau, je suis un bien pietre guide Tokyoite, mais si je peux aider…

    Daewa, euh, j’ai oublie le deuxieme, c’est Tales of symphonia, c’est ca ?

    Pour le reste des peregrinations, suite dans peu…

    Clarence, jet-lageur

  3. Toujours se méfier du Guide Bibendum… Le CGB n’écoute que Périco Legasse.

    Matrice tentaculaire et restaurants végétariens, tu peux toujours mater quelques matchs de puroresu sur le canal sport de ton hôtel.

  4. J’ai toujours su que les Gang Bangeurs du CGB avaient des gouts sûrs. Et Périco, on l’attend comme le messie a Tokyo !

    Pour le puroresu, je laisse, je préfere le ballet des putains philippines.

    Emi, ici ?????? 😉

    Quel plaisir ! Ca ne te deranges pas si je fume ? Fais attention quand meme, Clarence do like to play tricky !

    Et sinon ces sashimis, y’a toujours moyen d’en déguster sur un corp nu ?

    Clarence, dirty oyaji

  5. tes pereqrinations japonaise me rappel que mon japonais est rouillé et qu’il va falloir que je m’y remette

    sinon tu tente d’importer le concept lord of panam’ a tokyo?

  6. Tiens ce n’est pas une mauvaise idée ça Gonzo importer le concept Lords Of Panam’ au pays du soleil levant 😉 Je suis sûr que le résultat serait très intéressant et qu’il y aurait de la matière d’après ma petite expèrience nippone qui n’est pas aussi grande que celle du père Clarence ! Et puis ça serait une bonne façon de perfectionner mon Japonais aussi et mon gout du shopping prononcé en autre 😉 Par contre je n’ai toujours pas reçu de news par rapport à ce que tu sais ! En même temps tu es toujours « On the grind » un peu comme moi ces derniers temps aussi rapide que Speedy Gonzalez ou Penelope Pitstop pour les amateurs d’Hana Barbera 😉

  7. Pareil !
    Je me plais à penser que mon niveau de japonais est équivalent au niveau de langue de Perceval dans Kaamelot mdrrr.
    Chui trop naze lol

    Au fait, ils parlent japonais aussi à Nagano ? :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s