Born into this...

Gangsta nation

Le roi et sa clika

Le roi pose avec sa clique

« K’est ce qui s’putain de passe ? »

C’est par cette interjection mal embouché qu’on va commencer ce billet. Pondu à la gloire des Epidemiks, de Saddam Hussein et des gangsta lovers.

« Jeune pédé ! »

Le roi Heenok, « jeune entrepreneur noir » créateur du cultissime label « Gangster & Gentleman », et auteur de la mix tape cocainorapmusic, est probablement devenu le sujet le plus symptomatique de notre début de siècle. Nous savons presque tous, sauf les ignares impardonnables, que le roi Heenok aime l’hydroponique et les bijoux en or qui brillent-brillent. Les « flashy suit », les jantes chromées de 24′, et les gunz (voir ici). Mais plus que tout, le roi Heenok, il kiffe la bouffe bio, les mathématiques et surtout Saddam Hussein, un putain de savant en avance. Calotte sur ta bouche !

Derrick, hilare

Derrick, hilare, veut sa part de fesse et de coke !

M’enfin, et la cohérence dans tout ça ?

Bah, y’en a pas réellement. Voire plus du tout. Au début, je voulais parler de Saddam Hussein et Nicole Scherzinger, la pussycat doll. Puis, je voulais bifurquer sur la politique américaine, qui avait conduit à l’invasion de l’Irak, et toutes ces conneries de Georges W Bush. Et puis ces idiotes d’Epidemik ont voulu lancer le Q day, comme ça, sur un putain de coup de tête. Qu’est-ce que j’en avais sérieusement à foutre, moi, du Q day. Moi, je voulais juste écouter Fuck wit Dre day sur The Chronic, parler rap buziness, pondre un bon billet. Et probablement continuer mon baratin sur la romance entre Nicole et Saddam. Ouais, parce qu’en vrai gangsta, bah, Saddam Hussein se l’aurait faite tranquille, en levrette, avec un bon joint des familles et de la gnôle, sur du Snoop dogg. J’en suis presque certain ! Tout ça parce que Saddam, c’était un real muthafucker G’s, comme nous le racontait Eazy-E.

Saddam, toujours chic + Nicole, icône vamp = Doggystyle

Saddam + Nicole = Doggystyle

De l’art de louper sa cible…

Bon, finalement, tout le propos originel a été défiguré, mes idées se sont perdues en route, et comble du pire, j’ai bu de la Putinoff de chez Lidl. Quant à Saddam, il est mort pendu, nous laissant orphelin, avec Nicolas Sarkozy et Carla Bruni, et leur histoire de SMS. Saddam, lui, c’était un badass boy, une vrai figure de proue des Presidents With Attitude. Nicolas, lui, c’est juste un microbe, avec talonnettes et rolex même pas sertie de diamants. Saddam et Nicole, qu’elle est vachement plus bonne que Simone, aurait fait un putain de couple. Nicolas et Carla, sérieusement, ça pue la défaite quoi…

Sarko, en tuning de ménagère
Sarko, déjà Has been

Conclusion:

Fuck Joy Division et vive le Q day ! Remettez-vous au gangsta Rap ! Big up à Saddam, ses homeboys et le bling bling Swith & Wesson !

Saddam Homeboys- Toi aussi, fais péter la kalash en platine

Assiette tunning Sarko, disponible sur:

http://www.legaragepierreblanc.com/

 

Publicités

3 réflexions sur “Gangsta nation

  1. Je sais pas si c’est le manque d’interet ou mon mal de crane qui m’auront fait retenir que le Fuck Joy Division, mais je désapprouve l’ensemble et jette le bébé avec l’eau du Gange.

    C’est sur, à cause de ces légions de trentenaires qui n’écoutaient pas autre chose que Ballavoine et Ten Sharp mais qui soudain, dans un élan de hypitude déja ringarde prétendent que c’est du bon, et la new-wave à tout inventé, etc, à cause de ces couillons qui ont découvert les machines qui font danser froidement avec DJ Hell et Technikart, bref, à cause des garçons (bravo, je sors…) qui n’ont a jamais porté de pumps fluos mais trouvent ça « mythique », donc, la faute au grand n’importe quoi (mais c’est l’fun, avouons-le), on peut plus dire qu’on aime Joy Division sous peine d’être Monsieur Tout Le Monde arriviste.
    Bon.
    Et Warsaw, ça compte ?
    Ça serait put-etre un article interessant, tiens, la hype des années 80 revisité par ceux qui pretendent avoir vécu ça comme tout le monde : 16 millions de jeunes goths qui écoutent Fad Gadget et KAS product en 1988, puis le meme nombre qui danse dur du baggy style à l’Hacienda en tenue fluo à rayure ?
    Y’a pas de la mytho populaire, là ?

  2. @ Senbei: Elle est bonne cette mise au point sur les trentenaires. Mais pour le Fuck Joy Division, je persiste, question de point de vue, et de mauvais goûts assumés. Et je dégueule cette culture d’étalage et le « moi, j’en étais » du mythomane sans intellect. Hype ? Mon cul sur la commode oui !!!

    HYPE = Gary Low, un point c’est tout ! Et dieu sait que j’aurai voulu le voir en chair et en os dans ces stades du sud de l’Italie, mais j’étais trop petit pour capter les pures « vibes » du mec. Tiens d’ailleurs, tu me feras penser à sauver de l’eau du Gange ce merveilleux groupe belge : Confetti’s !

    http://fr.youtube.com/watch?v=Di-z4XSnus8

    Mais PUTAIN !!!!! Qu’est ce que tu me fais parler de la hype Fluokids au Paris Paris ou des trentenaires aux Reebok Pumps multicolores qui branchent sur du Yelle !!!!!!!! On s’en branle !!!! Je parlais de Saddam et Nicole, Nico & Carla !!!!! BORDEL de fouteur de merde barbu !!!!

    @ Verovero7: Nicolas en fond de soupière, c’est dangereusement Hype, et écouter du Rap, ça l’est tout autant !!!!! B2OBA me dit: TU SORS, chérie !!

    Clarence, ODB !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s