Art of living

A fairy tale ?

Al, le boss

Al Bundy, alias le Boss…

J’imagine que nombres d’entre vous connaissent l’énergumène ci-dessus. Ainsi que son abominable femme, et sa désastreuse descendance. Et si c’était pas encore le cas, précipitez-vous, malheureux que vous êtes, sur les coffrets DVD de cette série mythique: Mariés, deux enfants !!

Tout ça pour parler de quoi ?

Bah, de mariage, et de tout ce qui s’en suit…

Mais pas sûr que nos amis nippons, ne les connaissent ces Bundy. Pas sûr non plus qu’ils goûtent l’humour douteux et anticonformiste des scénaristes américains. Abandonné qu’ils sont à la fantaisie sucrée qu’on leur offre du mariage. Entre wedding planner intransigeant, ballroom en imitation grandiloquente et syndrome Disneyland…

Pieuses assistantes

Pieuses assistantes

Un mariage japonais, et qui plus est célébré à « l’occidentale » (vous remarquerez les guillemets), c’est surtout l’impression de se tromper et d’assister médusé, au mauvais goût prononcé. Pasteur Belge, musique vulgaire, chanteurs américains sous cocaïne, ballons gonflables multicolores, bordel n’en jettez plus, et bénis sois-tu seigneur !!!!!!!!

Alléluiah !!!!!

Alléluiah mes frères !!!!!

On observe le malaise des invités et on imagine les répétitions, les simagrés d’un comportement sans fondement, l’incompréhension du mot « amen », la raideur du marié, le trac du pasteur, tout ça dans un environnement de stress ambiant typique des mariages…

Passé le folklorisme de la cérémonie pseudo-religieuse, il est temps de se diriger vers le banquet. Sans se départir de cette rigueur dans l’organisation, nous sommes d’abord prié de poser pour la postérité, devant l’objectif d’un photographe habile à extorquer des sourires aux gamins…

Cake cutting

Cake cutting act

On pénétre enfin la salle des banquets. Et on découvre ses compagnons de table. Autant dire que je suis servi, du beau linge, assurément. Et surtout, des gueules d’enterrement, où chacun se jauge et feint l’indifférence la plus complète. Rassurant…

Débute enfin le cérémoniel le plus ennuyeux du monde, le discours qui doit meubler. Chiant à mourir, l’ingrate tâche a été confié au patron de l’entreprise des deux mariés. Après quelques minutes, on entendrait presque ronfler. A ma table, personne ne moufte, et j’apprend qu’un oyabun, lointain mouton noir familial, siège derrière ses lunettes fumés « oyaji style ».

Oyaji style

Elvis, tu peux remballer tes miches…

Que dire du banquet ? Ce n’était pas le Ritz-Carlton, les moyens furent peu ambitieux, et le menu à peine plus intéressant qu’un steak frites parisien. Non, le plus important, c’était l’alcool. Médiocre, pour ne pas dire affreux dans le cas des vins et champagne, il ne s’épuisait jamais, quand il s’agissait de bière. Commençait donc la valse des goddets offerts aux uns et aux autres, suivant déférences, relations familiales ou professionnelles. Les barrières tombaient, les visages se faisaient plus souriants, les éclats de rire, tonitruants. Encore une illustration du bienfait de l’alcool dans la compréhension mutuelle internationale. Pour l’estime, faudra pousser…

Du reste, à l’image de mes « joyeux » compagnons de table, je m’enhardis, réclamant ma bouteille de bière, histoire de faire la tournée. Pour un peu, et j’entonnerai presque la chanson du grand Jojo, Chef, un p’tit verre, on a soif

Franc succès, j’ai désormais des amis dans la pègre…

Grand Jojo, star du lever de coude !

Il est beau le jojo !!!

Allez, vous partagerez bien un bout de gâteau ? Non ? Au moins un peu de la chanson d’introduction ??? Sûr qu’elle risque de faire plaisir à quelqu’un, hein Bdiddy (alias monsieur « Oldies but goodies ») !!!!! Et joyeux anniversaire au prince de la tape vidéoludique, monsieur Rakayu himself !!!!! Keep training !!!!!


Earth, Wind & Fire – September

Publicités

Une réflexion sur “A fairy tale ?

  1. Ah je vois que tu t’amuses comme un fou 😉 J’ai vécu pratiquemment la même ambiance avec la soirée de fin d’année de ma boite avec la nouvelle direction 😉 Glacial au départ mais plutot décontractée vers la fin même si le DJ tirait une tête d’enterrement 😉 Sinon content que la vidéo t’ai plu moi même je me suis fait plaisir en la mattant 😉 Par contre la photo où tu poses avec le Boss est magnifique 😉 On voit vraiment que tu es dans le ton ! ça me fait penser un peu au prétendu méchant dans BioShock Monsieur Ryan Himself 😉 Que dire du Earth, Wind & Fire indémodable assurément mais je te conseille un morceau que j’ai écouté en revenant de la soirée de fin d’année « Every Body Dance » de CHIC avec un solo de basse magnifique… Tu m’en diras des nouvelles 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s